Protéger l’hivernage du tétras-lyre

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Création d’une zone de quiétude pour les tétras-lyres

Suite à la réalisation de deux diagnostics menés en 2010 et 2011 sur les raisons du déclin de la population de tétras-lyre dans la Réserve de chasse et de faune sauvage de Ristolas, un projet de création d’une zone de quiétude a vu le jour en 2011 afin de limiter les impacts du dérangement hivernal sur la population.

 

Tétras-lyre Ce travail a été motivé par l’engouement croissant pour les sports de nature, notamment le ski de randonnée, et par la fréquentation en hausse du bois de Ségure, situé sur un secteur devenu un point chaud du Queyras pour cette activité.
Le dérangement répété des oiseaux les expose aux prédateurs, aux stress et amenuise leurs réserves en énergie. Cette étude ne permet pas de parler de mortalité directe des oiseaux. En revanche, associée aux résultats des études suisses sur les effets mesurés sur la physiologie des animaux, elle alarme sur les conditions physiologiques dans lesquelles les tétras-lyres de Ségure se présentent pour la reproduction (sortie d’hiver, parades, couvaison, capacité à faire une seconde ponte…).

Le principe de la zone en défens a été acté lors de la réunion du 15 novembre 2011 d’un
groupe de travail constitué des services de l’État et de professionnels du tourisme. Les modalités financières et techniques ont également été fixées.
Le dispositif consiste en une collaboration avec les guides locaux qui traceront l’itinéraire de montée après chaque chute de neige et en une matérialisation de la partie sommitale de la zone en défens par des cordes équipées de fanions précisant la nature de la protection.
L’ajout de panneaux d’information sur les points d’accès principaux est envisagé.

Partenariat entre tous les usagers de la montagne

Les partenaires – guides de haute montagne, Club alpin français, société de chasse de
Ristolas, hébergeurs locaux, office du tourisme du Queyras, école de glisse du Queyras,
accompagnateurs en moyenne montagne, Office national des forêts, Office national de la chasse et de la faune sauvage, Parc national régional du Queyras, Fédération départementale des chasseurs05 – ont participé à sa mise en place en janvier 2012.

Il s’agit d’une première expérience (hors Parcs nationaux) de prise en compte du dérangement hivernal de la population de tétras-lyre lié à la fréquentation humaine. Cette zone de quiétude, l’évaluation de son efficacité et sa surveillance spécifique seront comprises dans le plan de gestion et dans le périmètre de la réserve de chasse et de faune sauvage de Ristolas.