Accueil > L’ONCFS en Région > Hauts-de-France Normandie > Actualités en Hauts-de-France Normandie > 266 infractions au code de l’environnement relevées par l’ONCFS dans la Manche en ...

266 infractions au code de l’environnement relevées par l’ONCFS dans la ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Communiqué de presse - 13 septembre 2019

 

266 infractions au code de l’environnement relevées par l’ONCFS dans la Manche en 2018

 

Le rapport d’activité 2018 de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) pour la délégation interrégionale Hauts-de-France Normandie vient de paraître. Dans la Manche, ce sont plus de 266 infractions qui ont été relevées l’année passée, représentant 200 procédures judiciaires.

 

Contrôle sur la fire de Lessay © S. Uzan-Allard/ONCFS

 

 

 

Basés à Coutances, les agents du service départemental ONCFS sont quotidiennement sur le terrain pour faire respecter le code de l’environnement et mener des études sur la faune sauvage et ses habitats. Que ce soit la police de la chasse, mais également le respect des espaces protégés, le contrôle de la vente et de la détention d’espèces de faune et flore protégées, le contrôle de la circulation des véhicules à moteur dans les milieux naturels…, les missions de police représentent 93 % de leur temps d’activité.
En 2018, 266 infractions ont été relevées par les inspecteurs de l’environnement du service départemental de la Manche (SD50), représentant 200 procédures.
Les priorités du service ont notamment porté sur le travail inter-services pour lutter contre les atteintes aux milieux et le trafic d’espèces où les enjeux environnementaux sont très souvent liés aux enjeux financiers.
Ainsi, lors d’une perquisition associant la Gendarmerie nationale, la Brigade de Contrôle et de Recherche de la Direction générale des finances publiques et l’ONCFS, 375 spécimens de pythons, geckos et couleuvres ont été découverts au domicile d’un éleveur qui revendait sa production dans toute l’Europe.
En matière de préservation des milieux et des espèces, l’accent a notamment été mis sur des contrôles renforcés de la pêche en eau douce sur les secteurs à saumon atlantique et anguille européenne, le contrôle des mares de gabion et leurs agrandissements illégaux et une campagne d’information sur l’interdiction de circuler et de stationner sur le rivage de la mer et sur les dunes et plages pour préserver la nidification du gravelot interrompu : 21 conducteurs de tracteurs utilisés pour la mise à l’eau d’embarcation ont fait l’objet d’un rappel de la réglementation.

A côté de ces missions de police, les agents de l’ONCFS apportent conseils et expertise technique auprès des pouvoirs publics et participent également à des suivis de la faune sauvage : baguage de pigeons, comptage d’oiseaux, participation au réseau national des échouages de mammifères marins.…

 

Répartitions des infractions relevées par le service départemental ONCFS de la Manche en 2018

 

 

 

 

 

L’Office français de la biodiversité : un nouvel opérateur pour protéger et développer la nature et la biodiversité

Au 1er janvier 2020, l’ONCFS et l’Agence française pour la biodiversité (AFB) unissent leurs compétences pour créer un nouvel établissement public : L’Office français de la biodiversité (OFB)
Les missions confiées à ce nouvel établissement ont pour objectif général la surveillance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité terrestre, aquatique et marine, ainsi que la gestion équilibrée et durable de l’eau.
Dans le Calvados, une quinzaine d’agents aux pouvoirs de police renforcés, seront ainsi compétents pour relever toutes atteintes à l’eau et à la nature.

 

Pour télécharger le communiqué de presse :

PDF - 325.5 ko
Communiqué de presse - 13 septembre 2019 - Bilan 2018 Manche

Pour télécharger le rapport d’activité de Délégation interrégionale
Hauts-de-France Normandie :

 

PDF - 8.9 Mo
Rapport d’activité Délégation interrégionale Hauts-de-France Normandie