Accueil > L’ONCFS en Région > Outre-mer > Actualités > 20 ans de protection des tortues marines en Guadeloupe

20 ans de protection des tortues marines en Guadeloupe

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

En tant que financeur et coordinateur du programme Tortues marines, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage organise une nouvelle campagne de sensibilisation à la protection des tortues marines en Guadeloupe.
 

"20 ans de protection des tortues marines, poursuivons nos efforts"

 

affiche Tortues marines Guadeloupe La campagne se déroule dans le cadre d’un programme spécial qui fête les 20 ans de la protection des tortues marines en Guadeloupe.

Si le slogan "20 ans de protection des tortues marines, poursuivons nos efforts" a été choisi, c’est parce que les tortues marines se reproduisent après avoir atteint une vingtaine d’années.
 

Ainsi, en 2011, ce sont les premières femelles ayant bénéficié d’une protection à la naissance qui vont pondre à leur tour. L’idée est de faire comprendre que la protection de ces animaux longévifs, avec une maturité sexuelle tardive, s’inscrit durablement dans le temps.
De plus, il n’est pas inutile de rappeler que les tortues nées dans une région, reviennent ensuite y pondre à leur tour.

En Guadeloupe, le braconnage des nids de tortues marines a diminué depuis 1991. Toutefois, plusieurs cas concernant des femelles et des œufs, met illégal mais réputé, sont constatés chaque année avec une tendance à la hausse depuis 2008.

 

Les agents de l’ONCFS ont fait de la lutte anti-braconnage une grande priorité, afin de contribuer efficacement à la restauration des populations de tortues marines.

 
 

Le programme de conservation
 

Depuis 1991, un arrêté préfectoral protège intégralement toutes les espèces de tortues marines, ainsi que leurs oeufs, sur l’ensemble de l’archipel guadeloupéen. En 2005, un arrêté ministériel le renforce en incluant notamment la protection des habitats des tortues marines.

En 1999, à l’initiative de la Direction Régionale de l’Environnement et de l’association AEVA, un programme de conservation des tortues marines est lancé sur l’ensemble de l’archipel de la Guadeloupe.

 

Le programme de conservation prend la forme d’un plan de restauration d’espèces, programme national du Ministère de l’Ecologie et du développement Durable, qui s’intitule : Plan de Restauration des Tortues Marines des Antilles françaises, rédigé par l’ONCFS.
Dans un premier temps, ce document faisait état des populations des différentes espèces de tortues marines. Puis, compte tenu du constat de chute importante des effectifs, une stratégie a proposé différents objectifs devant permettre la reprise des effectifs.

Aujourd’hui, ce plan est appliqué par le Réseau Tortues Marines Guadeloupe.
Ses missions sont assurées depuis le 1er février 2009 par l’ONCFS.
 

Un programme FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) a été élaboré, et une réflexion s’opère autour de la mise en place d’un projet interrégional Martinique-Dominique-Guadeloupe.

 

Plus de détails sur le Réseau Tortues marines : www.tortuesmarinesguadeloupe.org