Accueil > L’ONCFS en Région > Bretagne - Pays-de-la-Loire > Actualités > Condamnés pour avoir braconné la nuit

Condamnés pour avoir braconné la nuit

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Angers, le 18 avril 2018

 

Condamnés pour avoir braconné la nuit

 

 

Il y a presque un an, à Montreuil-Bellay, les inspecteurs de l’environnement de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) interpellaient trois individus en flagrant délit de braconnage de nuit. Cette nuit-là, c’est un sanglier qui avait été pris pour cible par les braconniers.

 

Vendredi 13 avril dernier, au Tribunal de Grande Instance de Saumur, deux d’entre eux, le conducteur et le tireur, également père et fils, ont été jugés dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

 

Le tireur a été condamné à 300 euros d’amende et au retrait de son permis de chasser. Son fils, conducteur du véhicule, a quant à lui été condamné à 200 euros d’amende ainsi qu’à une amende de 2 000 euros avec sursis.

 

Dans ce dossier, plusieurs associations s’étaient constituées partie civile dont la Fédération Départementale des Chasseurs. Le montant total de l’indemnisation des victimes s’élève à 1 500 euros. Les inspecteurs de l’environnement de l’ONCFS poursuivent la lutte contre le braconnage. Des opérations de surveillance et de contrôle
sont ainsi régulièrement mises en oeuvre afin de faire respecter les règles relatives à l’exercice de la chasse.

 

Pour télécharger le communiqué de presse de la préfecture du Maine-et-Loire :

PDF - 56.2 ko