Accueil > L’ONCFS en Région > Auvergne Rhône-Alpes > Actualités > Le braconnage dans le « viseur » de la Police de l’Environnement de Savoie

Le braconnage dans le « viseur » de la Police de l’Environnement de ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Communiqué de presse - Le 8 mars 2018

 

Le braconnage dans le « viseur » de la Police de l’Environnement de Savoie

Les rigueurs hivernales concentrent chaque année de nombreux animaux sauvages en fond de vallée. Il n’est alors pas rare de pouvoir observer des hardes de cervidés, pouvant être constituées de plusieurs dizaines d’animaux, profitant de la nuit pour se nourrir sur les prés les moins enneigés bordant les voies de circulation. Ces animaux sont, dans ces conditions, particulièrement vulnérables. Aussi, les agents du Service départemental de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage de la Savoie ont conduit, au cours des mois de janvier et février, toute une série de missions de surveillance et de lutte contre le braconnage de nuit sur la basse vallée de la Tarentaise. L’objectif était de rappeler la réglementation qui interdit de rechercher les animaux à l’aide d’une source lumineuse et d’interpeller des équipes de braconniers. Au cours des 15 surveillances organisées, une vingtaine de véhicules ont étés contrôlés pour éclairage de la faune sauvage.
La nuit du 13 au 14 janvier fut encore plus mouvementée. Les Inspecteurs de l’Environnement détectent l’évolution d’un véhicule au comportement suspect sur une petite route de montagne située sur la commune de Cevins. Ils décident de procéder au contrôle de celui-ci. Toutefois, et malgré la signalisation mise en place ainsi que les effets réfléchissants portés, l’automobile accélère au moment où il allait être procédé à son contrôle, prenant ainsi le risque de blesser
des agents. Seul leur sang-froid leur permet d’éviter un accident et de relever l’immatriculation du véhicule.

Ce dernier est rapidement retrouvé abandonné dans le village. A leur approche, les agents entendent des coups portés à l’intérieur de la fourgonnette. Par la vitre, ils observent la présence d’un cerf agonisant donnant des coups de sabot contre les parois latérales. Les occupants, qui ont pris la fuite, sont rapidement identifiés. Ils reviennent par la suite auprès du véhicule qu’ils venaient d’abandonner et sont interpellés. Ils présentent l’animal qui venait de succomber aux blessures provoquées par une balle de chasse tirée dans le cou et reconnaissent les faits. Sur instruction du Procureur de la République d’Albertville, le cadavre de l’animal, la carabine de chasse, le phare additionnel ainsi que le véhicule ont été sont saisis. L’enquête en cours devra préciser les circonstances ainsi que les motivations des auteurs de ces méfaits. Les délits de « Chasse la nuit en réunion » et « obstacle aux fonctions d’un agent habilité dans le domaine de l’environnement » sont relevés à leur encontre. Ils encourent, en plus de la confiscation des objets saisis, jusqu’à 4 ans d’emprisonnement et 60 000 euros d’amende.

Au-delà de cette affaire, le Service départemental de Savoie s’implique fortement dans la lutte contre le braconnage de la faune sauvage, qu’il s’agisse de grands gibiers,
d’espèces protégées à enjeux (grands prédateurs) ou à forte valeur commerciale. En 2017, plus de 800 heures ont été consacrées à cette mission sur tout le département. Les opérations mobilisent de 3 à 10 agents qui agissent sur des secteurs déterminés. Leurs nouvelles prérogatives judiciaires leur permettent également de réaliser des visites domiciliaires chez les auteurs de délits, de procéder à des réquisitions judiciaires et de réaliser des enquêtes approfondies.


En plus de préserver notre patrimoine naturel, ces missions ont un rôle de sécurité publique car l’usage d’arme à feu, la nuit sur la voie publique s’avère être une pratique extrêmement dangereuse !

 

Pour télécharger le communiqué au format pdf :

PDF - 61.5 ko
Communiqué de presse - 8 mars 2018 - Braconnage Savoie
61 Ko