Accueil > Espace Presse / Actualités > 36ème Prix des Honneurs de la Chasse

36ème Prix des Honneurs de la Chasse

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

L’ Association Départementale des Chasseurs de Grand Gibier des Côtes d’Armor, Lauréat du Prix 2017 des Honneurs de la Chasse Laurent-Perrier/Groupama

Logo les Honneurs de la Chasse  

Le Jury des Honneurs a décerné le 36ème Prix des Honneurs de la Chasse Laurent-Perrier/Groupama à l’Association Départementale des Chasseurs de Grand Gibier des Côtes d’Armor pour sa démarche pertinente d’aménagement des forêts permettant une chasse raisonnée et pour ses actions collectives en faveur d’un équilibre sylvo-cynégétique. Ce projet de concertation fédère de nombreux acteurs du monde de la chasse et des forestiers, au travers d’une analyse terrain partagée.

 

Remise du prix 2017 des Honneurs de la Chasse Laurent-Perrier/Groupama

 

Suite à la constatation en 2009 d’une présence significative de population de grands cervidés, cumulée à une crise sanitaire sans précédent de la forêt des Côtes d’Armor, Jacky Pallu et Pierre Brossier, les initiateurs du projet, s’engagent dans une réflexion et une analyse fine de la problématique. En effet, depuis quelques années, les travaux concluent au rétablissement d’un climat de confiance. Dans une ambiance apaisée, un dialogue constructif est établi entre le monde de la chasse et le monde forestier, menant ainsi à une gestion durable de la forêt avec et une chasse raisonnée.

 

Cette réflexion et cette analyse ont conduit à élaborer dans un premier temps un protocole d’accord de gestion et de suivi de l’espèce cerf dans les Côtes d’Armor puis à l’élaboration d’un guide pratique, de fiches techniques, d’une formation ainsi qu’une méthodologie fédérant tous les acteurs du territoire pour établir ou rétablir un équilibre Forêt-Gibier.

 

Cette démarche, soutenue par la Fédération Départementale des Chasseurs des Côtes d’Armor et l’Association Nationale des Chasseurs de Grand Gibier rassemblent divers organismes :

  • Chambre Départementale d’Agriculture des Côtes d’Armor
  • Office National des Forêts Région Bretagne
  • Fransylvia Région Bretagne
  • Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage Région Bretagne
  • Préfecture des Côtes d’Armor
  • Experts Forestiers de France Région Bretagne
  • DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer des Côtes d’Armor)
  • Société de Vénerie
  • Domaine du Bois Landry

Un retour au dialogue
Par son implication, le Collectif a réussi à démontrer et à faire valoir qu’il est possible de produire du bois tout en maintenant une activité cynégétique de bon niveau, prônant ainsi le retour à un dialogue constructif, cela malgré un contexte forestier sensible car il se situe dans un boisement composé majoritairement par des plantations de résineux.

Le déclenchement d’une alerte par le forestier permet de définir une équipe et un responsable autour de la zone sensible, d’établir, par le biais de fiches, l’étendue exacte et factuelle des dommages créés par les cervidés ou autres et d’instaurer des mesures d’amélioration.

 

Une méthode de « feux tricolores »
Des fiches simples d’emploi permettent aux équipes pluri disciplinaires d’analyser et de quantifier en pourcentage le niveau de dégâts provoqués par les cervidés. Ces taux sont illustrés par un jeu de feux tricolores.

  • Vert : dégâts inférieurs à 15%, pour le moment rien à signaler ;
  • Orange : dégâts entre 15 et 25%, à surveiller, risque de déséquilibre ;
  • Rouge : dégâts supérieurs à 25%, situation d’alerte avec un déséquilibre sûrement présent.

Un programme de formation a été entrepris afin de réagir en cas d’alerte. De même, un ambitieux programme d’aménagements forestiers est réalisé tant dans les forêts privées que publiques, pour compléter le dispositif et protéger les peuplements. Les informations ainsi collectées par ces ICE (Indice de Changement Ecologique) - permettent par des concertations par massif de décider des meilleurs plans de chasse. C’est une déclinaison très réussie de la méthode des ICE.

C’est à ce titre que l’Association Départementale des Chasseurs de Grands Gibiers des Côtes d’Armor mérite d’être récompensé en recevant le Prix 2017 des Honneurs de la Chasse Laurent-Perrier / Groupama.


 

Le Jury tient également à récompenser deux autres candidats sélectionnés en raison de la pertinence de leur travail.

 


L’Amicale des Chasseurs de Montagnac – Prix d’Encouragement

Prix d'encouragement - L'Amicale des chasseurs de Montagnac

L’Amicale des Chasseurs de Montagnac, présidée par Monsieur Jacques Roux, porte depuis 30 ans un projet bien défini : lutter contre la déprise agricole et maintenir une population de petit gibier sauvage (perdrix rouge et lapin). Leur territoire, composé de zone de plaines (viticulture, agriculture céréalière), d’une zone piémont et d’une zone de forêt-garigue, est aménagé en fonction par des installations de cultures à gibier, abreuvoirs, garennes artificielles, ouverture de milieux, piégeages…

 

L’essentiel de leur action repose sur trois volets :

- Biologique : un travail a été réalisé afin d’enrayer le déclin de deux espèces emblématiques de la chasse locale et régionale, la perdrix rouge et le lapin de garenne.

- Social : par un maintien de la structure cynégétique, de sa place dans la vie du village et de son effectif, mais également par un maintien du prix de la carte à un niveau « populaire », permettant ainsi une mixité sociale et générationnelle sur le territoire.

- Environnemental : par le maintien de la biodiversité, y compris les espèces non chassées et la diversité floristique via l’implantation de ressources alimentaires pour la faune.

 

Soutenu par la FDC, l’ONCFS et l’IMPCF (Institut Méditerranéen du Patrimoine Cynégétique et Faunistique), l’Amicale a obtenu des résultats des plus encourageants. Le territoire a été plusieurs années un territoire de référence nationale pour la gestion de la perdrix rouge.

A terme, l’Amicale des Chasseurs de Montagnac souhaite renforcer ses aménagements notamment en développant le broyage par tâche, très favorable au petit gibier.


GIC Oisemont – Mention Spéciale

Prix GIC Oisemont - Mention spéciale

Le GIC Oisemont, créé en 2005, évolue sur un territoire de 750 hectares en zone périurbaine dans le département des Yvelines. Proche du Château de Versailles, avec la particularité d’avoir comme vue ce monument historique, le territoire est naturellement propice au petit gibier de plaine (lièvre, lapin et perdrix grise), hétérogène (sec, humide…), cultivé en céréales à paille et riche en eau (nombreux rus).

 

Les 13 membres composant le GIC Oisemont ont pour seul objectif de faire preuve d’exemplarité dans leur comportement, en montrant qu’il est possible de chasser dans un environnement périurbain : cordialité et respect de l’environnement qui les entoure prévalent sur leur conduite. En effet, le GIC partage ce territoire avec d’autres usagers qui sont nombreux (VTT, randonneurs, chevaux, motos…) et qui ne partagent pas et ne comprennent pas forcément la passion de la chasse. C’est pourquoi ils ont mené plusieurs actions qui ont su répondre à leur problématique en communiquant autour de l’interaction entre l’agriculture et la faune sauvage, au rythme des quatre saisons.

 

L’objectif du GIC dans un esprit de partage souhaite prouver la faisabilité d’un bon rendement (supérieur à la moyenne nationale) tout en favorisant la faune, ainsi que valoriser leur territoire en tant qu’espace économique agricole où le souci du progrès environnemental est cultivé.

 

Les actions menées sont diverses et variées :

- Piégeages, surveillance du territoire par un garde agréé, ayant également une mission pédagogique envers les usagers quotidiens.
L’objectif principal est de produire et ne chasser que du gibier naturel.

- Aménagement et mise en valeur des atouts naturels du site
Le GIC a travaillé sur l’installation de haies et de cultures à gibier réparties sur le territoire en accord avec les exploitants agricoles.

- Communication des actions en vers le monde cynégétique et agricole afin de concilier les intérêts communs.
Par la mise en place de 4 panneaux de communication saisonniers. L’idée directive est d’expliquer l’interaction entre les saisons, le travail des agriculteurs et la faune de plaine. A chaque changement de saison les panneaux sont remplacés par le suivant.

- Mise en place de 6 ruches sur le territoire
Afin de profiter de l’interaction positive entre l’abeille, l’agriculture et la chasse, le GIC produit du miel afin de renforcer la reconnaissance de leurs actions pour l’intérêt des pratiques pour les espaces naturels.

 


La remise des prix a eu lieu le dimanche 25 juin 2017 au Game Fair à Lamotte-Beuvron en présence de Jacky Desbrosse (Secrétaire Général de la FNC), d’Alexandra Pereyre de Nonancourt (Membre du Directoire Champagne Laurent-Perrier), d’Amaury Cornut-Chauvinc (Président de Groupama Méditerranée) et d’Olivier Thibault (Directeur Général de l’ONCFS).

logos partenaires Honneurs Laurent-Perrier / Groupama

Télécharger le communiqué de presse des Honneurs de la Chasse