Accueil > Espace Presse / Actualités > Hivernage des oiseaux d’eau dans le golfe du Morbihan

Hivernage des oiseaux d’eau dans le golfe du Morbihan

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Communiqué de presse – 10 septembre 2018

 

Hivernage des oiseaux d’eau dans le golfe du Morbihan :
La tendance à la baisse déjà constatée durant les hivers précédents se confirme nettement

 

 

 

Logos ONCFS - PNR - RN

 

 

Une trentaine d’observateurs de 8 structures différentes (collectivités, associations, établissement public) se mobilisent pour démarrer une nouvelle campagne annuelle de suivis des oiseaux hivernants et migrateurs dans le golfe du Morbihan.

 

A cette occasion les principales structures gestionnaires d’espaces naturels du territoire, Parc naturel régional du Golfe du Morbihan, Réserve Naturelle Nationale des Marais de Séné et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, gestionnaire de la RNCFS du golfe du Morbihan partagent le constat que le golfe du Morbihan s’est fortement dégradé pour l’accueil des oiseaux d’eau.

 

 

 

Golfe du Morbihan - Crédit photo : ONCFS

 

 

 

Le golfe du Morbihan a perdu plus de 30 % de ses oiseaux d’eau hivernants depuis le début des années 1990. Au maximum de la saison 2015-2016, l’effectif total de bernaches, canards, foulques et limicoles ne dépasse plus 70 000 individus.

 

Une dégradation continue depuis les années 1990 

 

Les oiseaux d’eau sont sans doute la composante du patrimoine naturel la plus étudiée actuellement dans le golfe du Morbihan (et cela depuis de nombreuses années). Les données disponibles sur une durée longue permettent de suivre l’évolution et de comparer les effectifs et la structure des peuplements sur plusieurs dizaines d’années.
Les résultats des comptages 2017-2018 dans le golfe du Morbihan viennent confirmer les tendances des années antérieures : les conditions d’accueil des oiseaux d’eau migrateurs et hivernants se sont fortement détériorées depuis les années 1990 dans le golfe du Morbihan, et cette dégradation semble se poursuivre.

 

 

 

 

Abondance Golfe du Morbihan - Toutes espèces d'oiseaux d'eau
Cliquer sur l’image pour agrandir le graphique

 

 

Les canards et les oiseaux plongeurs dans une situation très défavorable

 

Les bernaches et canards sont globalement en déclin. C’est particulièrement net pour la bernache cravant (baisse de 50% des effectifs depuis 1991) et le canard siffleur (baisse de 65% des effectifs depuis 1991). Ces deux espèces se nourrissent principalement sur les herbiers de zostères naines, espèce dont le statut est mal connu dans le golfe, mais qui semble en diminution.

Les effectifs de la bernache cravant, un des oiseaux emblématiques du golfe, dépasse difficilement les 10 000 individus en novembre, contre près de 30 000 il y a une trentaine d’année.

 

Bernaches - Crédit photo : ONCFS

 

Les espaces les mieux protégés s’en sortent le mieux

 

Les secteurs du golfe du Morbihan bénéficiant des statuts de protection les plus forts, Réserve Naturelle Nationale et Arrêté de Protection de Biotope sont ceux qui continuent à héberger la majorité des oiseaux. Cela peut s’expliquer car déjà au moment de leur création, ces sites étaient les plus intéressants pour les oiseaux d’eau, mais aussi par une meilleure maîtrise de la pression exercée par les activités humaines sur ces sites. En surface cumulée, ces espaces représentent moins de 10% de la surface du golfe du Morbihan.

 

Et la suite

 

Cette analyse des comptages ne manque pas d’interroger sur les causes des changements locaux d’abondance des oiseaux d’eau et souligne la nécessité d’approfondir les connaissances dans certains domaines, comme sur la modification des habitats naturels dans le golfe, (les vasières, les herbiers de zostères, les prés salés…) et les effets des activités humaines.
Retrouvez le bilan complet du dénombrement des oiseaux hivernants, sur la saison 2015-2016 

 

 

Pour télécharger le communiqué de presse

PDF - 374.2 ko
Communiqué de presse - 10 septembre 2018 - Golfe du Morbihan
230 Ko