Accueil > Espace Presse / Actualités > Irstea et l’ONCFS signent un premier accord-cadre pour renforcer leur collaboration sur la ...

Irstea et l’ONCFS signent un premier accord-cadre pour renforcer leur ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Communiqué de presse - Paris le 5 novembre 2018

 

Irstea et l’ONCFS signent un premier accord-cadre pour renforcer leur collaboration sur la gestion de la faune sauvage

 

Credit photo : Irstea

 

Olivier Thibault, directeur général de l’ONCFS, et Marc Michel, président directeur général d’Irstea, ont signé ce jour au siège d’Irstea à Antony (92) un premier accord-cadre d’une durée de 5 ans pour renforcer les collaborations dans le domaine de la gestion de la faune sauvage. L’enjeu est de produire des connaissances, des méthodes et outils pour protéger, restaurer, gérer la faune sauvage et ses habitats.
Depuis plusieurs années, Irstea et l’ONCFS développent des travaux de recherche en commun, des modules de formation sur l’étude des effets des ongulés sauvages sur les écosystèmes forestiers ou encore sur la qualité de l’eau et la biodiversité.
L’accord-cadre va permettre une meilleure complémentarité des recherches conduites afin de répondre plus efficacement aux besoins des politiques publiques et de développement des connaissances.


Une collaboration dans 10 domaines

  • L’équilibre forêt-gibier
  • Les relations faune-habitat dans les écosystèmes de montagne, et gestion forestière et biodiversité
  • Grands prédateurs et pastoralisme
  • Faune sauvage et société
  • La biodiversité des plans d’eau
  • Les zones tampons pour l’épuration de l’eau et la biodiversité
  • La compensation écologique
  • Les continuités écologiques
  • Les indicateurs de biodiversité
  • La transition agro-écologique

2 exemples de collaboration

 

  • Le projet DYSPERSE1 (2012-2015) : la fragmentation des espaces impacte la biodiversité. C’est là l’enjeu de la Trame verte et bleue qui vise à réduire cette fragmentation en préservant une continuité écologique nécessaire à la faune et à la flore. Le projet s’est intéressé au cas de la Sologne, région forestière caractérisée par le taux d’ "engrillagement" le plus marqué de France. Plus d’information en cliquant ici.
  • Le projet ReForest2 (2016- 2019) : il vise à étudier si, et comment, la démarche de la gestion des risques naturels peut s’appliquer aux dégâts forestiers provoqués par la grande faune. Il s’agit de développer des outils d’aide à la décision pour cartographier et estimer les dégâts du gibier sur la forêt, élaborer des fiches en proposant des actions préventives, correctives et curatives destinées à rétablir et à atteindre l’équilibre forêt-gibier. Plus d’information en cliquant ici.

 Pour télécharger le communiqué de presse : 

PDF - 380.3 ko
Communiqué de presse - 5 novembre 2018 - Irstea

Irstea

Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture, est un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) placé sous la double tutelle des ministères en charge de la recherche et de l’agriculture. Pluridisciplinaires, tournées vers l’action et l’appui aux politiques publiques, ses activités de recherche et d’expertise impliquent un partenariat fort avec les universités et les organismes de recherche français et européens, les acteurs économiques et porteurs de politique publique. L’institut est membre fondateur de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement, AllEnvi, et du réseau européen Peer (Partnership for european environmental research). Il est labellisé « Institut Carnot » depuis 2006.

Contact presse : Marie Wawrzykowski presse@irstea.fr 06 86 07 75 30

 

ONCFS

L’ONCFS, Office national de la chasse et de la faune sauvage est un établissement public sous double tutelle des ministères en charge de l’Ecologie et de l’Agriculture. Répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain comme en outre-mer, ses 1 600 agents (agents techniques, techniciens, ingénieurs, administratifs et ouvriers) surveillent les territoires, font appliquer la réglementation de la police de la chasse et de l’environnement, mènent des études sur la faune sauvage et ses habitats, conduisent et préconisent des mesures de gestion favorables à la faune. L’ONCFS organise également l’examen du permis de chasser et contribue à l’évolution d’une chasse actrice du développement durable.

Contact presse : David Gaillardon david.gaillardon@oncfs.gouv.fr 06 43 29 55 32

 

1 Partenaires : Irstea, ONCFS, INRA-CEFS Toulouse, CEDETE/Université d’Orléans, Biotope (bureau d’études), Trans-Formation Consultants soutenu par le Conseil régional de la région Centre dans le cadre de l’appel à proposition de recherche d’intérêt régional de la région Centre 2012.

2 Partenaires : Irstea, Géo-Hyd, ONF, CRPF-IFCVL, FRCCVL, ARBOCENTRE, ONCFS – soutenu par le Conseil Régional de la région Centre dans le cadre de l’appel à projet « Recherche d’Intérêt Régional – APR IR 2016 ».

 

Photo : 

De gauche à droite : N.Seon-Massin, Directrice adjointe de la recherche et de l’expertise (ONCFS), S.Thoyer, Directrice du département Territoires (Irstea), A. Marell, chercheur (Irstea), P.Flammarion, Directeur général délégué à la recherche et l’innovation (Irstea)

Au premier plan : Olivier Thibault, Directeur général (ONCFS), Marc Michel, Président directeur général (Irstea)