Accueil > Espace Presse / Actualités > L’animal repéré par piège photographique en Haute-Savoie en décembre 2017 est bien un chacal ...

L’animal repéré par piège photographique en Haute-Savoie en décembre 2017 ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

L’animal repéré par piège photographique en Haute-Savoie en décembre 2017 est bien un chacal doré.

Des experts nationaux et internationaux se sont déplacés sur le site où le premier cliché a été pris, et de nouveaux clichés ont été effectués. Sur la base de ces vérifications, nous pouvons maintenant affirmer que le Chacal a visité la France ces derniers mois.

 

Ces experts étaient Pascal Erba, du service départemental 74 de l’ONCFS, Guillaume Coursat, de la Fédération départementale des chasseurs 74, qui a été la première, en France, à mettre le Chacal doré dans la boite photographique, et Nathan Ranc, Université d’Harvard-Fondazione Edmund Mach et membre du GOlden JAckal informal study Group in Europe (GOJAGE).

 

Ces observations s’inscrivent dans la dynamique de progression de l’espèce depuis les Balkans et le Caucase vers la Suisse, l’Allemagne, les Pays-Bas et jusqu’en Estonie sur les cinquante dernières années.

 

Le Réseau Loup-Lynx animé par l’ONCFS assure sur le terrain une veille pour la collecte de nouveaux indices, afin de suivre l’expansion de cette espèce très adaptable. En effet, grâce à l’ONCFS et à ses partenaires membres du Réseau Loup-Lynx, la surveillance du Loup et du Lynx permet de disposer d’une bonne couverture de pièges photo déployée sur le terrain. C’est d’ailleurs ainsi que la FDC 74 a mis dans la boite le chacal doré fin 2017 et début 2018, et d’autres partenaires ensuite.

 

L’ONCFS a produit une synthèse regroupant toutes les connaissances actuellement acquises sur le Chacal doré. Vous pouvez la trouver ici. Il est à noter que le Chacal doré n’est ni chassable ni piégeable.

 

A noter :

 

Pour ceux qui auraient téléchargé cette synthèse avant le 3 mai 2018, nous signalons que la version actuellement téléchargeable est correcte. En effet, une erreur s’était glissée dans la légende de la carte de distribution récente du chacal dorée en Europe (page 2 ; Figure 6 page 18). Les couleurs correspondantes aux détections d’individus pendant les années 2011-15 et 2016-17 étaient malencontreusement inversées sur la carte."