Accueil > Espace Presse / Actualités > Résultats de l’enquête nationale sur les tableaux de chasse à tir

Résultats de l’enquête nationale sur les tableaux de chasse à ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Quinze ans après la dernière enquête nationale sur les tableaux de chasse à tir relative à la saison 1998-1999, il était indispensable d’en lancer une nouvelle. C’est ce qui a été fait pour la saison 2013-2014.
En effet, la connaissance des tableaux de chasse est essentielle pour une bonne gestion des espèces chassables : à l’échelle du territoire de chasse local ou du département pour le petit gibier sédentaire et pour le grand gibier ; à l’échelle nationale, voire internationale, pour les oiseaux migrateurs.

 

cliquer sur l’image pour consulter les résultats de l’enquête

enquête nationale sur les tableaux de chasse à tir


Cette enquête, menée et financée conjointement par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et la Fédération nationale des chasseurs, a reposé sur la sollicitation de près de 60 000 chasseurs répartis sur tout le territoire national, sélectionnés aléatoirement parmi ceux ayant validé leur permis de chasser durant la saison 2012-2013.

 

La méthodologie employée rompt avec celle utilisée pour les deux précédentes enquêtes publiées : elle est fondée entièrement sur la théorie de l’échantillonnage probabiliste et met l’accent sur l’atténuation du biais de non-réponse.


Sur les 90 espèces dont la chasse était autorisée durant la saison cynégétique 2013-2014, le tableau de chasse national a pu être estimé pour 60 espèces.
En termes de résultats, l’espèce la plus prélevée est le pigeon ramier, loin devant le faisan commun.
Les turdidés (grives et merles) font également partie des gibiers les plus prisés.
Le lapin de garenne représente aujourd’hui à peine plus d’une pièce prélevée en moyenne par chasseur pour l’ensemble de la saison.
Côté oiseaux d’eau, le colvert caracole en tête, sans surprise.
Quant à la bécasse des bois, elle arrive en quatrième position des tableaux de chasse annuels d’oiseaux migrateurs, confirmant l’attrait des chasseurs français pour sa chasse... 

Les prélèvements cynégétiques pour le grand gibier étant estimés annuellement par les enquêtes du réseau Ongulés sauvages, la présente enquête nationale a permis une comparaison instructive des deux méthodes d’estimation.

 

Enquête nationale sur les tableaux de chasse à tir : saison 2013-2014 (Pdf 4Mo)