Accueil > Découvrir les espèces et leurs habitats > Publications et rapports > Oiseaux > Galliformes > Enquête nationale « statut du petit gibier sédentaire de plaine » 2007-2008

Enquête nationale « statut du petit gibier sédentaire de ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Articles associés

Enquête nationale
« statut du petit gibier sédentaire de plaine »
2007-2008

 

     



POURQUOI UNE TELLE ENQUÊTE ?


Objectif

Il s’agissait d’évaluer (ou de réévaluer) l’état des populations de petit gibier sédentaire de plaine au travers du niveau d’abondance au printemps 2008 pour les perdrix et faisans et du tableau de chasse durant la saison 2007-2008 pour les lagomorphes.

Contexte

Le statut des populations de petit gibier sédentaire est mal connu à l’échelle de la France entière. En outre, les données les plus récentes disponibles à ce jour dataient :

  • de l’enquête sur les prélèvements par la chasse à tir de 1998-99 (se reporter au n° spécial de la revue Faune Sauvage, n° 251 d’août-septembre 2000) - enquête biaisée en ce qui concerne les perdrix et faisans du fait des nombreux lâchers,
  • de l’enquête menée sur le statut des perdrix grise et rouge à l’échelle communale au printemps 1998 (voir l’article de F. Reitz dans le n° 258 de Faune Sauvage, 2003).

D’autres données plus récentes sont disponibles mais, recueillies par des enquêtes régionales ou dans le cadre de suivis ponctuels, elles ne sont pas extrapolables à l’échelle nationale.

En parallèle, il paraissait intéressant de connaître les prélèvements réalisés sur certaines espèces prédatrices dont la dernière enquête remonte à la saison 1996-97 (voir l’article de S. Ruette et al. du Bulletin Mensuel de l’ONC, 1999, 241 : 4-11).


Pourquoi une enquête à l’échelle communale ?

Cette évaluation a été réalisée à l’échelle de la commune car c’est la plus adaptée à la fois pour la comparaison aux enquêtes précédentes, pour dresser des bilans à différentes échelles (régions agricoles, départements, régions administratives, etc..) et pour pouvoir croiser aisément ces données avec d’autres telles que le RGA pour les caractéristiques agricoles ou SAGIR pour les pathologies. La connaissance du statut est en effet d’autant plus intéressante qu’il peut être rapporté aux modes de gestion des espèces, à l’évolution de leur habitat et, de façon plus générale, au contexte dans lequel elles vivent.


PARTENAIRES

L’enquête a été conçue et gérée par l’ONCFS et a reçu l’aval de la FNC. Elle a été réalisée dans le cadre du réseau ONCFS-FNC / FDC perdrix-faisans pour les départements où il est en place et y a donc été adressée aux interlocuteurs techniques départementaux du réseau. Pour les autres départements, elle a été adressée en parallèle aux services techniques des FDC et aux services départementaux de l’ONCFS.


PUBLICATION DES RESULTATS

 

Dossier :

 

- Enquête nationale 2007-2008 - La situation du petit gibier sédentaire de plaine en France.

 

- Le point sur la limitation des espèces régulables.

 

Faune Sauvage, 295 : 13-43.

 

Consulter d’autres références en page 43 du dossier.


PRECISIONS METHODOLOGIQUES

Formulaire de l’enquête


Annexes méthodologiques