Habitats – Zones humides

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

 

Problématiques d’études et recherches de l’équipe : 

Habitats – Zones humides

 

 

 

Les études et recherches conduites sur les habitats en zones humides sont principalement centrées sur deux écosystèmes : l’étang piscicole et l’écosystème prairial.

 

Ces deux écosystèmes ont en commun d’être des créations humaines, des espaces traditionnels de production économique, générateurs d’une biodiversité spécifique. La vie sauvage y est subordonnée aux options prises par leurs gestionnaires et aussi, dans une certaine mesure, de la continuité de la gestion qu’ils assurent. Etang piscicole en Dombes

Or ces systèmes se transforment et évoluent, tantôt vers des pratiques plus intensifiées, tantôt vers l’abandon, avec toujours un risque élevé de déséquilibre s’exerçant au détriment de la biodiversité.

L’objectif de nos études et recherches est de proposer des modèles de gestion viables, tenant compte des réalités socio-économiques, qui permettent de conserver durablement les éléments vulnérables de ces écosystèmes.

L’approche est donc nécessairement pluridisciplinaire.
D’autant plus que, si l’avifaune prairiale comme celle des étangs piscicoles est au centre de nos préoccupations, il ne peut être question d’ignorer les conséquences des mesures que nous pourrions préconiser sur les autres composantes de ces écosystèmes.
 
Les trois axes d’action développés visent à surveiller les tendances à l’aide d’indicateurs appropriés, à étudier les effets des modes de gestion pratiqués sur l’état de conservation de l’écosystème et à initier et suivre des opérations expérimentales.

Il faut souligner le fait que ces différentes approches complémentaires sont toujours en prise directe avec les politiques publiques environnementales ou agrienvironnementales qu’elles suscitent, qu’elles précèdent lorsqu’il s’agit de fournir des éléments justifiant les cahiers des charges, ou encore qu’elles accompagnent pour valider ou réorienter les modalités mises en oeuvre. Dans le cadre de ces priorités, il peut être nécessaire de développer des thématiques plus ciblées comme, par exemple, les roselières ou les espèces envahissantes.

Le Contrat d’objectifs 2012-2014 de l’ONCFS exprime la nécessité et l’opportunité de créer quatre pôles de compétences thématiques. L’un d’entre eux concerne les étangs continentaux.



Chef de projet
Joël Broyer

Equipe
Laurence Curtet,  Romain Chazal, Dominique Bellette, Laurence Henry, Carol Fouque (temps partiel).

Partenaires
Parcs nationaux, Parcs naturels régionaux, Réserves naturelles, Conservatoires régionaux des espaces naturels, Fédérations départementales des chasseurs, Chambres d’agriculture, Syndicats d’exploitants d’étangs, DIREN, DRAF, IRSTEA, ISARA, Russian Society for Protection and Studies of Birds.

 

Points forts en 2012

  • Lancement d’un programme interdisciplinaire dans le bassin versant du Grand Birieux (Dombes, 2012-2016) pour diagnostiquer et corriger les causes de régression des herbiers de macrophytes dans les étangs piscicoles.
  • Lancement d’un programme d’évaluation des conséquences de la déprise piscicole sur la biodiversité des étangs de Sologne (dans le cadre du Pôle Étangs Continentaux).

Points forts en 2011

  • Lancement de la phase opérationnelle du Pôle Étangs continentaux.

Points forts en 2010

  • Participation à un symposium européen sur l’avenir de l’écosystème prairial à l’Université de Berne (Suisse).
  • Remise à la DRAF Rhône-Alpes d’un rapport sur l’efficacité des MAE pour favoriser la nidification des anatidés en milieu prairial en Dombes.
  • Mise en place d’un programme expérimental de gestion des prairies en déprise en Russie européenne.

Points forts en 2009

  • Remise à la DIREN Rhône-Alpes du rapport Influence de la gestion piscicole sur la biodiversité des étangs continentaux en France.
  • Début d’un programme de reconstitution des habitats prairiaux en périphérie des étangs de la Dombes.
  • Réalisation d’un état de référence 2007-2009 sur l’avifaune prairiale en Russie européenne.

 

Exemples d’études et recherche

 

Influence de l’intensification piscicole sur la biodiversité des étangs

 

L’efficacité des mesures agri-environnementales en faveur de l’avifaune prairiale

 

Importance des herbiers aquatiques pour la reproduction des anatidés sur les étangs continentaux


Qualité de l’habitat et nidification des canards en Dombes


Influence de la gestion piscicole sur la biodiversité des étangs