L’Ibis sacré

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Galerie

ibis, ONCFS-Latraube
poussin d’ibis
poussins d’ibis

IBIS SACRE

Threskiornis aethiopicusanis
Sacred ibis

 

Classe : Oiseaux
Ordre : Pélécaniformes
Famille : Threskiornithidés

 

Ibis Sacré - Crédit photographique : Guillaume Cochard

 

 

Introduction en France :

Les populations d’ibis sacrés observées en France ont une origine captive issue de parcs zoologiques.

 

Ouest de la France : ibis laissés libres de voler avec les premières reproductions hors du zoo d’origine dès 1991 (Morbihan). 1700 couples pour un total d’environ 5000 ibis sacrés sont dénombrés en 2006.

Méditerranée française : Population provenant d’un parc zoologique de l’Aude où ils ont fait l’objet d’une tentative d’acclimatation dans les années 1980 avec première reproduction en nature en 2000. A cela, la rupture d’un filet de volière d’un second parc zoologique dans les Alpes Maritimes a conduit à la fuite de près de 40 ibis sacrés. Des oiseaux provenant d’Italie, où des populations se développent, sont probables.

 

Statut juridique de l’ibis sacré :

  • Statut commerce international : aucun statut - Convention CITES 
  • Statut européen : Espèce préoccupante pour l’Union EuropéenneRèglement d’exécution (UE) 2016/1141 de la commission du 13 juillet 2016
  • Statut national : Espèce exotique envahissante. Sont interdits sur tout le territoire métropolitain et en tout temps l’introduction sur le territoire, y compris le transit sous surveillance douanière, l’introduction dans le milieu naturel, la détention, le transport, le colportage, l’utilisation, l’échange, la mise en vente, la vente ou l’achat de spécimens vivants d’ibis sacrés.
    (Arrêté du 14 février 2018 )

Réglementation liée à la captivité :

En France métropolitaine, tout comme au sein de l’Union européenne (hors régions ultra-périphériques) : détention autorisée uniquement dans les établissements procédant à leur conservation hors du milieu naturel (zoos) avec obligation de marquage. Règlement d’exécution (UE) 2014/1143 de la commission du 22 octobre 2014

 

Réglementation liée à sa lutte :

Destruction autorisée par arrêté préfectoral pour les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage qui peuvent être assistés, le cas échéant. Les agents de la Société Nationale pour la Protection de la Nature sont habilités à stériliser les œufs sur la réserve naturelle nationale du Lac de Grand-Lieu.

 

Identification et critères de détermination :

Plumage : Oiseau blanc au long bec noir incurvé vers le bas. Tête, cou et pattes dépourvues de plumes, de couleur noir, œil noir et extrémités des rémiges noires.
Taille : 90 cm
Envergure : 112-124 cm
Poids : 1200 - 1500 g.
Pas de dimorphisme sexuel flagrant. Juvéniles avec tête et cou plumés, qu’ils perdent vers 2-3 ans
Longévité : environ 20 ans
Confusion possible : avec la Spatule blanche notamment en vol et avec la Grande aigrette

 

Biologie de l’ibis sacré :
Régime alimentaire : omnivore opportuniste - Se nourrit au sol de mollusques, crustacés (écrevisses), amphibiens, insectes, œufs d’oiseaux, déchets alimentaires.
Comportement social : en général grégaire
Reproduction de l’ibis sacré : Monogame mais nidification en colonies parfois associé à des ardéidés
Nidification : début avril à fin juin. Nid sommaire au sol ou dans des branches de saulaies, cyprès, tamaris… 1 nichée/an (ponte de remplacement possible), 2 à 4 œufs/nichée
Incubation : 28 jours
Ponte : jusqu’à juillet
En moyenne 1 jeune/an/couple à l’envol

Espèce longévive présentant une bonne fécondité sans prédateurs naturels en France. Très tolérante à la proximité avec l’homme et grande flexibilité comportementale (large spectre d’habitat et d’alimentation).

Ecologie de l’ibis sacré :

Habitat : Milieux ouverts pourvus de zones humides, prairies humides, marais, lagunes, estuaires, bord de plage, vasières…
Milieux anthropisés (milieux agricoles, décharges à ciel ouvert, marais salants…)

 

 

Etudes et recherches à l’ONCFS :

La répartition et l’abondance de l’ibis sacré sont suivies dans le cadre des opérations de lutte. En collaboration avec le Muséum national d’histoire naturelle, l’école vétérinaire de Nantes, la Société nationale pour la protection de la nature, une étude du profil alimentaire a été faite en 2010 ainsi qu’une évaluation des risques sanitaires liés au développement de cette espèce. Les paramètres de reproduction ont également été abordés. 

 

Tendances et répartition de l’ibis sacré en France :

 

Tendances :

Effectifs nicheurs : tendance à la diminution depuis 2006 suite aux interventions de destruction (source ONCFS)

Graphique :  Nombre de couples nicheurs
Pour agrandir le graphique cliquer sur l’image

 

Répartition :

La répartition de l’espèce en France se concentre dans l’ouest de la France depuis le Morbihan à la Charente-Maritime. Les effectifs comptabilisés en janvier 2016 indiquaient une population d’environ 500 à 600 ibis sacrés. Quelques individus effectuent des déplacements erratiques. La population méditerranéenne a été maitrisée mais des individus provenant d’Italie sont probables.

 

Carte 2015 - de la présence départementale de l'Ibius Sacré
Pour agrandir la carte - cliquer sur l’image

 

Menaces induites par l’ibis sacré :

Large spectre de proies : invertébrés, amphibiens, poissons, œufs et poussins (prédation avérée sur les nids et poussins de hérons, sternes, guifettes, limicoles)
Alimentation sur dépôts d’ordures et élevages avicoles : échanges faune sauvage / faune domestique avec un impact sanitaire potentiel (parasites, virus)
Problème non évoqué en France de sécurité aérienne : exemple de l’Australie.

 

Pour en savoir plus :

 

Pour télécharger le pdf du dépliant - tirer sur le lien - Ouverture dans une nouvelle fenêtre  
Dépliant « Espèces exotiques envahissantes » (2014)

Publications sur les oiseaux d’eau

Autres sources :
Page INPN de l’ibis sacré

 

Bibliographie :

Pour compléter les publications et rapports ONCFS accessibles ci-dessus :

Marion L. 2013. Is the Sacred ibis a real threat to biodiversity ? Long-term study of its diet in non-native areas compared to native areas. Comptes Rendus Biologies 336(4) : 207-220.

 

Wright, L. (2011). GB Non-native Organism Risk Assessment for Threskiornis aethiopicus. www.nonnativespecies.org

 

Bastian S., Yésou P., Clergeau P., Laroucau K., Pellerin J.L., Hars J., Bazus J. Passet A., Lagrange P., & L’Hostis M. 2010. Eléments pour l’évaluation des risques sanitaires liés aux ibis sacrés en France. Oniris, Nantes. 54 p.

 

Clergeau P., Fourcy D., Reeber S. & Yésou P. 2010. New but nice ? Do alien sacred ibises Threskiornis aethiopicus stabilize nesting colonies of native spoonbills Platalea leucorodia at Grand-Lieu lake, France ? Oryx 44 : 533-538.

 

Clergeau P., Reeber S., Bastian S., & Yésou P. 2010. Le profil alimentaire de l’ibis sacré Threskiornis aethiopicus introduit en France métropolitaine : espèce généraliste ou spécialiste ? Revue écologique (Terre Vie) 65 : 331-342.

 

Clergeau P. & Yésou P. 2006. Behavioural flexibility and numerous potential sources of introduction for the sacred ibis : causes of concern in Western Europe ? Biological Invasions 8 : 1381-1388.

 

Yésou P., Cabelguen J. & Potiron J.L. 2006. Quelques aspects de la reproduction de l’ibis sacré Threskiornis aethiopicus dans l’estuaire de la Loire. Alauda 74 : 421-427.

 

Marion L. 2006. Status of the breeding population of spoonbills in France and relation with sacred ibis. spoonbill Network Newsletter 4 : 36–40.

 

 

Clergeau P., Yésou P. & Chadenas C. 2005. Ibis sacré (Threskiornis aethiopicus). Etat actuel et impacts potentiels des populations introduites en France métropolitaine. Rapport d’expertise collective au MEDD / Diren Pays de la Loire et Bretagne, contrat 137 44-10/60 du 06/12/2004. Rennes et Nantes, INRA & ONCFS.

 

Kayser Y., Clément D. & Gauthier-Clerc M. 2005. L’ibis sacré Threskiornis aethiopicus sur le littoral méditerranéen français : impact sur l’avifaune. Ornithos 12 : 84-86.

 

Vaslin M. 2005. Prédation de l’ibis sacré Threskiornis aethiopicus sur des colonies de sternes et de guifettes. Ornithos 12 : 106-109.

 

Yésou P. 2005. L’ibis sacré Threskiornis aethiopicus dans l’ouest de la France : historique et statut actuel. Ornithos 12 : 81-83.

 

Yésou P. & Clergeau P. 2005. Sacred ibis : a new invasive species in Europe. Birding World 18 : 517-526.

 

Yésou P., Clergeau, P., Bastian S., Reeber S., Maillard J-F. The Sacred Ibis in Europe : ecology and management, British Birds, vol. 110, pp. 197–212, Apr. 2017.

 

 

Pour toute demande documentaire complémentaire, consultez les pages du service de documentation http://www.oncfs.gouv.fr/Documentation-ru1 ou contactez le service par mail doc@oncfs.gouv.fr

 

 

 

retour haut de page