L’éradication sur les îlots

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Galerie

Appât, photo ONCFS-BMI Beltz
Ratière, photo ONCFS-BMI Beltz
Ilet Chevret, commune de Saint Jouan des Guérêts (35), photo ONCFS
Crotte de rat (Rattus norvegicus), photo ONCFS
Trou de rats, photo ONCFS
Contrôle de piège, photo ONCFS-BMI Beltz
Ratières et pièges Sherman, photo ONCFS-Nisser
Embarquement pour la mission sur le Rocher du Diamant-Martinique (2ème plan), photo ONCFS-Nisser
Le Rocher du Diamant-Martinique, photo ONCFS-Nisser
Mise en place des pièges, photo ONCFS-Maillard
Ratière en place en Martinique, photo ONCFS-Maillard
Crottes de rat, photo ONCFS-Maillard
Ratière et piège sherman (souris), photo ONCFS-Maillard
Coquilles consommées par les rats, photo ONCFS-BMI Belz
Piège sherman, photo ONCFS-BMI Beltz
Contrôle d’un piège sherman, photo ONCFS-BMI Beltz
Coquilles consommées par les rats, photo ONCFS-BMI Beltz
Ratière et appât, photo ONCFS-BMI Beltz
Panneau d’information, photo ONCFS-BMI Beltz
Appât, photo ONCFS-BMI Beltz
Coquilles consommées, photo ONCFS-BMI Beltz
Crottes de rats, photo ONCFS-BMI Beltz

Les rats (Rattus rattus, Rattus norvegicus) mais également des carnivores (Mangouste de Java, Herpestes auropunctatus et Furets, Mustela putorius) sont des espèces qui ont été introduites hors de leur aire de répartition naturelle. A titre d’exemple, les deux espèces de Rattus citées ont été introduites dans 80% des îles du Monde et celles de Bretagne et des DOM/TOM n’ont pas été épargnées. Ces espèces ont un impact majeur sur les populations d’oiseaux marins nichant sur ces îles mais également sur les oiseaux et micromammifères terrestres tout comme sur l’herpétofaune et la carcinofaune.
 
Tout d’abord appui technique par la mise à disposition de personnel et de moyens techniques, l’ONCFS a acquis auprès de l’Institut de Recherche Agronomique de Rennes (équipe "Ecologie des Invasions Biologiques" de l’UMR 0985 « Ecologie et Santé des Ecosystème » ) les compétences dans la conduite d’opérations d’éradication.
 
L’ONCFS Bretagne-Pays de la Loire s’est associé à des programmes d’éradication en Bretagne sur :

  • les îles de l’archipel de Molène (Trielen et îlot Chrétien en 1996 INRA/ONCFS/SEPNB),
  • Kemenez et Led. Kemenez en 2003 ONCFS/INRA/CEL),
  • l’archipel des Glénans (Tomé en 2002 et le Loc’h en 2003 CEL/ONCFS/INRA),
  • les îlets de la Rance (Chevret et Notre Dame en 2008).

L’ONCFS Bretagne-Pays de la Loire est aussi intervenu en Outre-Mer :

  • en Guadeloupe sur l’îlet Fajou en 2001 (INRA/PNG/ONCFS/LPO)
  • en Martinique sur les îlets de la Réserve naturelle de Sainte Anne de 1999 à 2002 (INRA/PNRM/ONCFS/LPO) et sur le Rocher du Diamant en 2009 (ONCFS/CEL).


Le succès de la majorité des opérations s’est accompagné d’une augmentation de l’abondance de certaines populations de micromammifères (Musaraigne des jardins Crocidura suaveolens sur Trielen et Bono et Musaraigne musette Crocidura russula sur Tomé) ; du succès à l’envol du Puffin d’Audubon Puffinus lherminieri sur la réserve naturelle des îlets de Sainte Anne en Martinique, sur l’arrêt complet de la destruction des nids de la Tortue imbriquée sur l’îlet Fajou suite à l’élimination de la Mangouste de Java.