Accueil > L’ONCFS en Région > Auvergne Rhône-Alpes > Actualités > Exercice ORSEC SATER dans l’Allier

Exercice ORSEC SATER dans l’Allier

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage au secours des personnes disparues.

 

Tous les cinq ans dans le département de l’Allier, un exercice SATER est organisé par la région aérienne de Lyon. Le but de cet exercice est de vérifier l’efficacité des services chargés des recherches et des secours en cas de crash aérien.
 
Agents participant à un exercice SATER Le 5 juin à 9 heures, l’information est donnée qu’un avion avec deux personnes à bord est parti d’Auxerre une heure plus tôt. Il devait se rendre à l’aérodrome de Vichy. Mais il n’est pas arrivé et a disparu des contrôles radars.
A 10 heures 15, deux équipes de l’ONCFS sont engagées auprès des autres services de recherche.
A 11 heures 30, le chef du service départemental de l’ONCFS intègre le centre opérationnel départemental à la préfecture, au service interministériel de défense et protection civile. Au même moment les radioamateurs repèrent la balise de détresse sur la commune de Chatel de Neuvre, où un poste de secours est rapidement installé. A 12 heures 15, soit trois heures quinze après le crash, la balise est retrouvée ainsi que l’épave et les deux victimes.
Sur place, sont présents, le service départemental d’incendie et de secours , la sécurité civile, les gendarmes et les agents de l’ONCFS. A 13h30 fin de l’exercice et 14h débriefing en préfecture, par l’officier de l’armée de l’air du Rescue Coordination center de Lyon Mont-Verdun.
 
La connaissance du terrain, particulièrement les voies de circulation : pistes et chemins, et les véhicules 4x4 ont été d’une aide précieuse pour permettre aux pompiers et gendarmes d’arriver rapidement sur les lieux.
Une bonne occasion de montrer aux autres services de l’État, et notamment aux services préfectoraux la connaissance du terrain et l’attachement au service public de l’ONCFS.