La réserve naturelle des prés salés d’Arès - Lège ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Galerie

Photo : Aurélien VIAU
Photo : Aurélien VIAU
Photo : Jérôme ALLOU
Photo : Denis PAGEAULT
Anse localisée au Nord du bassin d’Arcachon, la RNN des Prés Salés d’Arès Lège Cap Ferret se situe sur le delta du canal des étangs arrière-littoraux girondins. Il s’agit de la plus grande entité de prés salés de la région Aquitaine. Sur le plan hydrologique, cet espace est soumis à la double influence des eaux salées, par le jeu des marées, et des eaux douces provenant du canal des Etangs.
Ce facteur contribue à diversifier les habitats. Ceux–ci vont de la slikke (vasière) en passant par le schorre (pré salé proprement dit) jusqu’à la zone de contact prés-salés/pieds de dune. Cette diversité d’habitats littoraux a permis le développement d’une flore spécifique d’intérêt patrimonial qui a motivé la création de la réserve. Les prés salés accueillent par ailleurs une faune particulière, dont des orthoptères patrimoniaux (Oedipode des salines) ou des oiseaux paludicoles comme la Gorge bleue.

 

Le patrimoine de cette réserve naturelle est complété par la présence de dunes boisées à l’Ouest, de ripysylves au Nord, le long du canal des étangs, et de polders constitués d’anciens réservoirs à poissons associés à des prairies et des boisements humides au Nord-est.

Ces polders, témoins de l’histoire socio-économique du Bassin d’Arcachon et de ses activités traditionnelles (relevages extensifs de poissons et de bétail), constituent également des habitats pour plusieurs espèces patrimoniales telles que la Cistude d’Europe, la Loutre et le Damier de la succisse.

 La réserve constitue par ailleurs une enclave naturelle dans un Bassin d’Arcachon où le littoral est très urbanisé. C’est l’unique site du Bassin d’Arcachon où la transition prés salés – dune boisée – forêt est maintenue.


 Ce site est également une zone importante pour la migration, l’hivernage et la reproduction de nombreuses espèces d’oiseaux, prés de 200 espèces ont ainsi été recensées lors d’inventaires passés. Les activités humaines de loisir y sont nombreuses ; il appartient au gestionnaire d’assurer la bonne adéquation entre ces activités humaines et la conservation du patrimoine naturel de ce site.

Classée en 1983, la réserve des Prés salés d’Arès Lège Cap Ferret est restée une quinzaine d’années sans gestion effective. L’ONCFS a été désigné officiellement comme nouveau gestionnaire en juin 2007. Après avoir recruté un Conservateur en octobre 2007, un garde technicien est venu l’épauler dans son action en août 2009. Un plan de gestion est actuellement en cours de validation par les instances nationales. Il définit pour les 5 ans à venir les actions d’étude et de suivi du patrimoine naturel, de gestion des milieux, d’encadrement des activités humaines, et de valorisation auprès du public.

Plus d’informations sur les actions menées sur la réserve sont disponibles sur le site Internet dédié.