Lièvre d’Europe

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

 

 

 

Problématiques d’études et recherches de l’équipe Lièvre

 

Les recherches appliquées sur le lièvre d’Europe visent tout d’abord à mieux comprendre la dynamique des populations.

Celles-ci présentent en effet des fluctuations annuelles et une hétérogénéité spatiale encore mal expliquées.

 

Les études réalisées ont d’abord permis d’estimer la valeur et la variabilité des paramètres démographiques, et notamment, plus récemment, la dispersion des jeunes avant leur première reproduction et ses conséquences en terme de survie.

   Photo : Franck Latraube ONCFS

Les données de suivi de deux territoires de référence ont conduit à mettre en évidence un mécanisme de densité-dépendance. Face à des estimations d’âge-ratio préoccupantes dans plusieurs départements, un recueil de données anciennes a été entrepris pour valider l’hypothèse d’une diminution du succès de la reproduction du lièvre en France.

Un objectif commun à plusieurs programmes engagés ces dernières années est de mieux comprendre les facteurs de mortalité. Une approche expérimentale a ainsi été mise en oeuvre pour estimer l’impact d’une diminution de l’abondance du renard sur la démographie du lièvre. Après la maladie hémorragique du lièvre (EBHS), dont nous avons étudié la propagation, les travaux sur les maladies se concentrent sur la strongylose pulmonaire et l’identifi cation de son hôte intermédiaire dans le sud de la France. Enfin, l’estimation de l’impact du machinisme agricole se poursuit avec le suivi diurne de lièvres, par radiotélémétrie, dans un secteur où la luzerne est exploitée de façon industrielle.

Le deuxième objectif majeur est d’améliorer les méthodes de suivi et de gestion des populations. Plusieurs méthodes de dénombrement nocturne ont été testées en 2012 et une modélisation mathématique permettra de préciser les recommandations aux gestionnaires.

Parallèlement, la mise au point d’indices cynégétiques d’abondance fondés sur les données recueillies à la chasse sera poursuivie.

 

Enfin, un Observatoire national des populations de lièvre est en projet afi n de recueillir des données utiles pour les travaux de recherche et le suivi de l’espèce.

 

Chef de projet
Jean-Sébastien Guitton

 

Équipe
Régis Péroux, Jérôme Letty, Yves Léonard, Bernard Mauvy, Hugues Santin-Janin.

 

Partenaires scientifiques
ANSES Ploufragan, Université de Reims Champagne-Ardenne, Université Lyon 1/CNRS.

 

Partenaires gestionnaires
Fédérations départementales des chasseurs

 

Points forts en 2012

  • Organisation d’une vaste opération de terrain de comparaison de techniques de dénombrement nocturne.
  • Constitution d’une base de données nationale d’âge-ratio des lièvres prélevés à la chasse et premières analyses.

Points forts en 2011 

  • Achèvement de six années de terrain pour l’expérimentation croisée renard/lièvre dans l’Aube.
  • Modélisation de la localisation nocturne des lièvres pour le test de méthodes de dénombrement.
  • Achèvement des travaux sur la dispersion juvénile.

 

Points forts 2010

  • Lancement d’une étude sur une éventuelle baisse récente du succès reproducteur.
  • Estimation de l’impact de la fauche de luzerne en Ille-et-Vilaine dans le cadre du programme Agrifaune (deuxième année).
  • Mise en place d’une étude de la strongylose pulmonaire dans le Sud de la France.

Points forts 2009

  • Thèse sur le rôle de l’immunité dans l’émergence des maladies infectieuses.
  • Lancement de la deuxième phase d’une expérimentation croisée pour mesurer l’impact d’une limitation de l’abondance du renard.
  • Validation du glyoxal pour la conservation des yeux de lièvres, en vue de la détermination de l’âge par la pesée du cristallin.

 

 

Exemples d’études et recherche :

 

Mise en évidence d’un patron de densité-dépendance dans la dynamique de deux populations de lièvre d’Europe

 

Impact de la dispersion et de la chasse sur la survie juvénile du lièvre d’Europe

 

Des outils pour adapter la gestion du lièvre d’Europe au succès de la reproduction

 

Le comportement de dispersion juvénile chez le lièvre d’Europe

Diversité génétique du virus de l’hépatite virale du lièvre (EBHS) et propagation de la maladie