Accueil > L’ONCFS en Région > Nouvelle Aquitaine > Mieux connaître la faune sauvage et ses habitats > Les actions à l’initiative de la Direction des Etudes et de la Recherche

Les actions à l’initiative de la Direction des Etudes et ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

 

Les services départementaux de la région Sud Ouest participent activement aux études menées par les réseaux nationaux d’observations ONCFS/FDC. Concernant des groupes d’espèces tels l’Avifaune migratrice, les Ongulés sauvages, la Faune de montagne ou prairiale, les prédateurs et animaux déprédateurs, et le suivi sanitaire de la faune sauvage, dans chaque département, les agents ont en charge le suivi des espèces et de leurs habitats. Suivant les cas et au cours de certaines périodes déterminées de l’année, selon un protocole bien établi, les populations sauvages sont régulièrement observées et analysées, par le biais d’IPA (Indice ponctuel d’abondance) , de dénombrements, d’écoutes au chant, de recherches d’indices, de collecte de cadavres, sur la totalité de la région, suivant des secteurs bien spécifiques ou sur un échantillonnage représentatif ou volontairement aléatoire. Régularité et rigueur sont indispensables à l’efficacité de ces suivis, dont les résultats, une fois centralisés et analysés, permettent une connaissance de l’état des populations et de leur habitat à un moment donné. Le renouvellement des différents suivis permet de réaliser des tendances d’évolution et d’établir des corrélations gestion de l’habitat / état des populations indispensables à une avancée réelle vers le développement durable. Pour chaque étude des agents sont formés spécifiquement (baguage, dénombrement, reconnaissance d’indices…) et un interlocuteur technique départemental est nommé pour chaque réseau en fonction des besoins, afin d’encadrer les agents sur le terrain et de faire circuler l’information..

La participation est régionale en ce qui concerne les réseaux ACT (Alaudidés Colombidés Turdidés, ou oiseaux de passage), Bécasse, Ongulés sauvages et l’Observatoire Prairies de Fauche. Le suivi des Vanneaux Huppés et pluviers dorés s’effectue également sur la totalité de la région, hormis les départements de l’Aveyron et du Lot sur lesquels la présence d’individus est trop faible. Pour ce qui est de l’Avifaune migratrice, les dénombrements hivernaux d’Anatidés et Foulques (Réseau Oiseaux d’eau et Zones humides) relèvent du niveau National dans les départements de la Dordogne, de la Gironde, Du Gers, des Landes, du Lot, des Hautes Pyrénées et du Tarn et Garonne .

Des dénombrements sont également effectués au niveau régional dans le département du Lot et Garonne. Des opérations de baguage de Bécassines sont réalisées dans les départements de la Gironde, des Landes, des Hautes Pyrénées et des Pyrénées Atlantiques, alors que des Sarcelles d’hiver sont régulièrement baguées sur des sites particuliers en Gironde et dans les Hautes Pyrénées. Dans le cadre des études menées par le réseau Observatoire Galliformes de Montagne, seuls les départements Pyrénéens sont concernés (Ariège, Haute Garonne, Pyrénées Atlantiques et Hautes Pyrénées), et les départements de l’Ariège de l’Aveyron et du Tarn participent aux actions du réseau Loup / Lynx, mais ce uniquement pour le Loup. Le réseau Ours nécessite la participation des agents des départements Pyrénéens, qui interviennent à tous les niveaux : expertises, formation et encadrement de vacataires pur la gestion des dégâts causés par les Ours, suivi du renforcement de leur population, opérations telles que captures, effarouchement, surveillance.

 

Lien vers la page d’accueil des programmes de recherche de la Direction des Etudes et de la Recherche