Migrateurs terrestres et oiseaux de passage

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

 

 

 

Problématiques d’études et recherches de l’équipe :

Migrateurs terrestres et oiseaux de passage

 

 

Les activités de recherche portent sur les alaudidés, colombidés et turdidés, ainsi que sur certains phasianidés et otididés. Dans le cadre de la préservation de la biodiversité et de la gestion durable des espèces et de leurs habitats, les principaux objectifs recouvrent trois grands axes : l’évolution des variations d’abondance des populations, l’estimation des traits démographiques sous-tendant ces variations, l’impact des facteurs environnementaux et anthropiques sur ces paramètres.

Au niveau national, le suivi des variations d’abondance des effectifs nicheurs est l’objectif du réseau Oiseaux de passage ONCFS/FNC/FDC depuis 1993. En 2000, ce suivi a été étendu aux effectifs hivernants (enquête FLASH). Grive draine

À partir de 2008, trois corvidés (corneille noire, pie bavarde et geai des chênes) ainsi que l’étourneau sansonnet ont été rajoutés à la liste des espèces suivies en période de reproduction.

Une estimation de la taille de la population nicheuse de tourterelles des bois en France a été effectuée sur la base d’un protocole d’étude spécifique développé au sein du réseau au cours de la période 2008-2011. Cette démarche sera ultérieurement appliquée à deux autres espèces ayant fait l’objet du même protocole d’étude : la grive draine et la caille des blés.

Le programme international d’étude des populations de cailles des blés à l’échelle du Paléarctique occidental continue son développement en France avec l’intégration de nouvelles stations de baguage et de suivi de la reproduction.


Développé à partir de 2001, le programme « colombidés » poursuit des objectifs multiples comme l’estimation du succès reproducteur, l’estimation des taux de survie ou encore les modalités de dispersion de quatre espèces de pigeons et tourterelles. Une station de capture/recapture de tourterelles des bois est désormais opérationnelle sur le massif forestier de Chizé.

Les patrons de migration ainsi que la localisation des zones d’hivernage et des haltes migratoires chez la tourterelle des bois ont été précisés à l’aide de GLS (dispositif de géolocalisation). Ce travail sera prolongé par le déploiement de balises Argos.
Des aspects de l’écologie hivernale de l’alouette des champs ont été approfondis, en particulier le mode d’occupation de l’espace agricole par les oiseaux en hiver et leur comportement de recherche alimentaire.

Certaines espèces patrimoniales au statut de conservation défavorable font également l’objet d’un suivi de leur abondance ou d’études spécifiques dédiées à leur écologie et au fonctionnement de leurs populations. Il s’agit notamment de l’outarde canepetière en Poitou-Charentes, de la grive à pieds jaunes en Guadeloupe ou encore du hocco alector en Guyane française.



 
Chef de projet

Hervé Lormée

Équipe
Jean-Marie Boutin, Cyril Eraud, Denis Roux, Sylvie Forgeard, Hervé Bidault, Thibaut Powolny (doctorant).

Partenaires scientifiques

CEBC-CNRS, Inra Dijon, Université de Bourgogne, Université de Saint-Pétersbourg (Russie), Université de Barcelone (Espagne), Université d’Annaba (Algérie).

Partenaires gestionnaires
Fédérations départementales, régionales et nationale des
chasseurs, Parc national de Guadeloupe, DEAL Guyane, DEAL Guadeloupe.

 

Réseau « Oiseaux de passage » :

175 interlocuteurs techniques départementaux ONCFS et FDC,(800 observateurs spécialisés).

 

Points forts en 2012

  • Soutenance d’une thèse de doctorat sur l’écologie hivernale de l’alouette des champs.
  • Soutenance d’une thèse de doctorat sur les variabilités phénotypique et génétique chez la grive à pieds jaunes Turdus lherminieri.
  • Finalisation d’un rapport fi nancé par un fond FEDER sur la Biologie des populations et le statut de conservation des oiseaux endémiques des Antilles en Guadeloupe.
  • Réalisation d’une enquête pour évaluer l’impact de la vague de froid de février 2012 sur la mortalité des oiseaux terrestres hivernant en France.

Points forts en 2011

  • Publication des actes du deuxième colloque national « Colombidés ».
  • Communication et participation au comité scientifique du 30e colloque IUGB (Barcelone, Espagne).
  • Communication au 8e colloque EOU (Riga, Lettonie)
  • Mission d’étude sur la structure génétique des populations de grives à pieds jaunes en Dominique et Guadeloupe.

 

Points forts en 2010

  • Coordination du 2e colloque national « Colombidés ».
  • Mise en place d’une étude sur l’estimation des domaines vitaux des hoccos alectors en Guyane.
  • Mise en place d’une thèse sur la dynamique de population de la tourterelle turque en Algérie avec l’Université d’Annaba.

 

Points forts en 2009

  • Inventaire des colonies de pigeon biset sur le littoral Corse.
  • Mise en place d’une étude sur les populations de grives à pieds jaunes en Guadeloupe.
  • Mise en place d’un programme sur l’écologie de l’alouette en hiver.
  • Pose de GLS sur des tourterelles des bois pour l’étude des routes migratoires et des zones d’hivernage.

Exemples d’études et recherche

 

Étude de la métapopulation occidentale de la caille des blés (Coturnix coturnix) en France

 

Profil d’abondance et différenciation génétique des populations de grives à pieds jaunes

 

Utilisation de l’habitat par l’alouette des champs (Alauda arvensis) sur ses zones de stationnement hivernal


Suivi des populations nicheuses de grands turdidés en Russie

 

Taux de survie des tourterelles des bois et conditions environnementales en Afrique de l’Ouest