Présentation du Grand hamster

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Galerie

Rencontre entre un mâle et une femelle (2010)
Fratrie de hamsters
Jeune hamster dans son terrier
Hamster avec les abajoues pleines
Deux jeunes hamsters en sortie de terrier
Hamster se toilettant
Hamster dans un champ de céréales
Femelle hamster avec un jeune sortant du terrier
Hamster dans un champ de luzerne
Entrée principale d’un terrier de Hamster
Sortie d’un jeune Hamster du terrier maternel (2010)

Liens vers sites externes

 

Le Grand Hamster (Cricetus cricetus), encore appelé Hamster d’Europe ou Hamster commun est un rongeur de la famille des Muridae.

Critères de détermination
Le pelage du Grand hamster est noir sur le ventre, roux et blanc sur le dos et les flancs, les extrémités des pattes sont blanches. Il mesure environ 20 cm et pèse entre 200 et 650 g. Il possède 5 doigts aux pattes antérieures et une queue d’environ 5 cm.

Dessin de Grand hamster

Biologie
Alimentation
Le Grand hamster est omnivore, il se nourrit principalement de végétaux cultivés et sauvages (80 %) : feuilles, graines, racines. Les insectes et petits mammifères constituent le reste de son alimentation. Le Grand hamster, tout comme son homologue le hamster doré, disponible en animalerie, transporte sa nourriture dans ses abajoues. Durant l’hiver, le Grand hamster se nourrit grâce à un stock de réserves de plusieurs kilos (céréales, légumineuses) qu’il a constitué pendant la belle saison.

Activité
Le Grand hamster est un animal solitaire, la femelle ne tolère le mâle dans son terrier que pour l’accouplement.
Crépusculaire, le hamster sort de son terrier à l’aube et à la tombée de la nuit. Très craintif, il passe 95 % de son temps à l’intérieur de son terrier.
Au cours d’une année, un individu va creuser et occuper successivement plusieurs terriers. La structure de ces terriers dépend de l’âge de l’animal, de son sexe et de la saison. En général, un terrier est composé de plusieurs chambres reliées par des tunnels. Plusieurs galeries d’un diamètre compris entre 6 et 9 cm permettent à l’animal de rentrer et sortir de son terrier : on peut observer au minimum une entrée principale en pente douce (1) et un tunnel de fuite vertical (2).

Schéma d'un terrier de Grand hamster

Schéma d’un terrier


Le Grand hamster hiberne au fond de son terrier durant environ 5 mois (de septembre à mars). Il alterne alors entre phases de sommeil profond, pendant lesquelles sa température descend fortement, et phases de réveil durant lesquelles il consomme ses réserves.

Cycle de vie du Grand hamster

Cycle de vie du Grand hamster


Reproduction
La période de reproduction s’étend de mai à fin août. Les mâles recherchent activement les femelles et peuvent se reproduire avec plusieurs d’entre elles. Après une parade nuptiale et lorsque la femelle est consentante, l’accouplement a lieu dans son terrier.
Le mâle est ensuite chassé du terrier. La gestation dure 21 jours puis 21 jours sont nécessaires au sevrage des jeunes. On compte 6 à 8 petits par portée et une femelle peut se reproduire jusqu’à 3 fois dans l’année.

Ecologie
Le Grand hamster est originaire des steppes fertiles.
En Alsace, il vit principalement en plaine agricole. Il a besoin de sols secs et profonds pour creuser son terrier. On le trouve principalement dans les champs de céréales à paille d’hiver (blé, orge) et de luzerne et, dans une moindre mesure, dans les champs de betterave et de chou.

Répartition géographique

De nos jours, on rencontre le Grand hamster de l’Est de la France au Nord Ouest de la Chine, entre 0 et 700 m d’altitude.
En France, le Grand hamster n’est présent qu’en Alsace.

Carte de répartition du Grand hamster

Carte de la répartition du Grand hamster


Statut de protection
Classé nuisible au niveau national en 1937 à cause des dégâts qu’il infligeait aux cultures, le Grand hamster est aujourd’hui protégé par :

  • l’annexe IV (espèces animales et végétales d’intérêt communautaire qui nécessitent une protection stricte) de la Directive Habitat Faune Flore (1992)

Dans le droit français, cette directive est transcrite dans les articles L. 411-1 à L. 412-1 et R. 411-1 à R.412-7 du Code de l’Environnement. Au niveau alsacien, un accord politique a été signé par les différents acteurs concernés, celui-ci présente les mesures réglementaires à suivre pour garantir la protection du Grand hamster.

Etat des populations
Les populations de Grand hamster présentent des effectifs et des évolutions très variables selon les pays. S’il est encore très abondant en Europe de l’Est (Hongrie), dans son aire de répartition occidentale (France, Allemagne, Pays Bas) le hamster a subi un grave déclin de population et il ne subsiste que dans quelques noyaux de populations isolés.
En Alsace, le hamster était présent dans 329 communes en 1972. Depuis cette période, on assiste à un fort déclin de l’espèce provoqué par l’intensification des pratiques agricoles (diminution de la diversité culturale, sélection culturale permettant des moissons plus précoces, développement de monocultures…). Ce déclin s’est poursuivi jusqu’en 2014 (14 communes de présence). En 2015, l’aire de présence de l’espèce a augmenté pour la première fois grâce à la mise en œuvre du Plan national d’actions Hamster 2012-2016 (cf. détail sur la page Suivi des populations)

 

L’ensemble des actions menées en France en faveur de l’espèce sont détaillées dans le Plan National d’Actions 2012-2016 en faveur du Grand hamster.

 

 

Cartographie interactive CARMEN