Les marques nasales

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

 

Deux tiers des oiseaux que nous baguons sont également équipés d’une marque nasale en plastique souple. Ces marques sont taillées dans des boucles d’oreilles à bovins, et sont de couleur jaune pour les oiseaux de Camargue, vert pâle pour les oiseaux marqués sur les autres sites. Les marques portent un ou deux chiffres ou lettres identiques des deux côtés du bec, plus chez certains une troisième lettre sur le front. Au dos de chaque marque est indiqué notre numéro de téléphone : les personnes trouvant une sarcelle marquée morte ou en prélevant à la chasse peuvent ainsi nous rapporter facilement cette information.

 

Afin de faciliter la coordination entre les équipes de recherche, et pour éviter que les mêmes codes couleur ou alphanumériques soient utilisés deux fois, l’ensemble des programmes de marquage de canards en Europe est coordonné par le Dr David Rodrigues, de l’Institut Polytechnique de Coimbra, Portugal (voir ses pages web sur le marquage des canards  : 

 

L’objectif des marques nasales est de pouvoir obtenir des informations sur les individus sans avoir besoin de les recapturer (contrairement aux bagues).

Il est ainsi plus facile d’obtenir rapidement un grand nombre d’observations à distance. Par exemple, un peu plus de 20% des oiseaux seulement bagués ont été repris ou recapturés vivants, alors que nous disposons d’au moins une donnée après baguage (reprise, contrôle ou lecture de marque nasale) pour près de 50% des oiseaux marqués.

Les marques sont fixées au bec à l’aide d’un fil de nylon passant à travers les narines. Les Sarcelles d’hiver n’ayant pas de cloisons nasales, cette opération n’est pas invasive ni traumatisante pour l’oiseau. La méthode est de ce fait utilisée avec succès depuis plus de 30 ans en Amérique du Nord, et depuis quelques années en Europe (jusqu’ici principalement au Portugal et en République Tchèque). Nous avons testé l’effet des marques nasales sur la condition corporelle et le comportement des oiseaux, sans trouver de différence significative entre les oiseaux marqués et non marqués, ni en élevage ni en nature.

 

 
 POUR EN SAVOIR PLUS...

 

• Fouque, C., Guillemain, M., Leray, G., Joyeux, E., Mondain-Monval, J.Y., & Schricke, V. 2005. Distribution des effectifs hivernaux de sarcelle d’hiver Anas crecca en France et tendances d’évolution sur les 16 derniers hivers. Faune sauvage 267 : 19-30.

 

• Guillemain, M., Arzel, C., Mondain-Monval, J.Y., Schricke, V., Johnson, A.R. & Simon, G. 2006. Spring migration dates of Teal ringed in the Camargue, Southern France. Wildlife Biology 12 : 163-170.

 

• Guillemain, M., Poisbleau, M., Denonfoux, L., Lepley, M., Moreau, C., Massez, G., Leray, G., Caizergues, A., Arzel, C., Rodrigues, D. & Fritz, H. 2007. Multiple tests of the effect of nasal saddles on dabbling ducks : combining field and aviary approaches. Bird Study 54 : 35-45.

 

• Guillemain, M., Lepley, M., Massez, G., Caizergues, A., Rodrigues, D. & Figueiredo, M. 2008. Addendum : Eurasian Teal Anas crecca nasal saddle loss in the Camargue, France. Bird Study 55 : 135-138.

 

• Guillemain, M., Sadoul, N. & Simon, G. 2005. European flyway permeability and abmigration in Teal (Anas crecca), based on ringing recoveries. Ibis 147 : 688-696.

 

• Guillemain, M., Dehorter, O., Johnson, A.R. & Simon, G. 2005. A test of the wintering strategy hypothesis with teal (Anas crecca) ringed in the Camargue, southern France. Journal of Ornithology, 146(2) : 184-187.

 

• Calvo, B. & Furness, R.W. 1992. A review of the use and the effects of marks and devices on birds. Ringing and Migration 13 : 129-151.

 

• Doty, H.A. & Greenwood, R.J. 1974. Improved nasal-saddle marker for Mallards. J. Wildl. Manage. 38 : 938-939.

 

• Evrard, J.P. 1996. Effects of nasal saddles on mallards and blue-winged teal. Wild. Soc. Bull. 24 : 717-721.

 

• Greenwood, R.J. 1977. Evaluation of a nasal marker for ducks. J. Wildl. Manage. 41 : 582-585.

 

• Howerter, D.W., Joynt, B.L., Emery, R.B., Sankowski, T.P. 1997. Effects of nasal discs on nesting by Mallards. J. Field Ornithol. 68 : 1-6.

 

• Lokemoen, J.T. & Sharp, D.E. 1985. Assessment of nasal marker materials and designs used on dabbling ducks. Wild. Soc. Bull. 13 : 53-56.

 

• McKinney, F. & Derrickson, S. 1979. Aerial scratching, leeches and nasal saddles in Green-winged Teal. Wildfowl 30 : 151-153.

 

• Rodrigues, D.J.C., Fabiao, A.M.D. & Figueiredo, M.E.M.A. 2001. The use of nasal markers for monitoring Mallard populations. In Field, R., Waren, R.J., Okarma, H. & Sievert, P.R. (eds.). Wildlife, land, and people : priorities for the 21st century. Proceedings of the second International Wildlife Management Congress : 316-318. The Wildlife Society, Bethesda, Maryland, USA.

Dernière mise à jour le 18 Mai 2009