Espèces exotiques envahissantes : l’Érismature rousse

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte


Ensemble, contribuons à contrôler la population d’Érismature rousse

Avec une population mondiale comprise entre 8 et 13 000 individus, dont un tiers pour la seule Espagne, l’Erismature à tête blanche est un canard considéré par l’UICN comme en danger d’extinction.

La principale menace qui pèse sur les populations de ce petit plongeur est l’hybridation avec son homologue Nord-américaine, l’Erismature rousse, introduite en Europe dans les années 1950.

Le croisement des deux espèces pourrait en effet conduire à moyen terme à la disparition pure et simple de l’Erismature à tête blanche, par introgression génétique.
comparatif Erismatures  
L’éradication de l’Erismature rousse du territoire européen constitue donc un objectif prioritaire du programme de sauvegarde de l’Erismature à tête blanche.

 

Tel est le but que se sont fixés le ministère français de l’Ecologie et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), dans le cadre d’un plan national de lutte engagé depuis 1997 et qui a déjà permis à ce jour d’éliminer plus de 1400 oiseaux.
En 2014, la population d’Erismature rousse résidant en France est ainsi estimée à moins de 200 individus, principalement localisés à l’Ouest du pays. L’espèce peut toutefois être observée de façon sporadique dans la plupart des départements français.

Si les résultats obtenus à ce jour dans la lutte contre l’Erismature rousse sont encourageants, l’objectif d’éradication de l’espèce pour 2015 ne sera pas atteint, d’autant que les derniers oiseaux sont les plus difficiles à détecter et à prélever.

Afin d’améliorer l’efficacité des actions menées sur le terrain par ses services départementaux, l’ONCFS souhaite développer le réseau des observateurs et fait aujourd’hui appel à toutes les bonnes volontés pour signaler la présence de tout oiseau vu sur le territoire national.

Si vous observez une Erismature rousse, merci de prendre contact dans les meilleurs délais avec le Service départemental de l’ONCFS concerné par téléphone (coordonnées complètes des services départementaux sur www.oncfs.gouv.fr, puis cliquez sur « L’ONCFS en région » dans le menu de gauche) ou par mail : sdnumérodudépartement@oncfs.gouv.fr

Contribuez vous à la sauvegarde des populations d’Erismature à tête blanche ! 

 

Afin de faciliter le fonctionnement de ce réseau indispensable d’observateurs, un dépliant intitulé "Ensemble, contribuons à contrôler les populations d’Erismature rousse" a été publié. Il convient d’en assurer la plus large diffusion possible, auprès des gestionnaires de zones humides, notamment.
 

dépliant sur l'Erismature rousse
 

 

Contact : jean-baptiste.mouronval@oncfs.gouv.fr