Réseau Bécassines

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Présentation du réseau Bécassines

 

Logo Réseau Bécassine Les bécassines sont inféodées aux zones humides, habitats parmi les plus menacés en Europe. La chasse des bécassines est une affaire de spécialiste. Le suivi de leurs populations s’avère indispensable pour surveiller leur état de conservation dans ce contexte écologique difficile.

 

Le réseau national d’observation Bécassines ONCFS/FNC/ FDC/CICB a été créé en 2006 et vise à récolter des informations utiles à la gestion des populations de bécassines des marais et de bécassines sourdes qui migrent ou hivernent en France. L’activité première du réseau est le baguage. Un fort partenariat avec le Club international des chasseurs de bécassines (CICB) et quelques fédérations départementales des chasseurs élargit le champ des études à l’analyse de plumages récoltés par les chasseurs et au suivi des prélèvements sur des territoires de référence. Le CICB a été intégré à l’appellation du réseau en 2013.

C’est l’unité Avifaune migratrice qui pilote ce réseau.

Objectifs du réseau Bécassines : estimer les paramètres démographiques

L’objectif premier du réseau Bécassines est d’estimer les paramètres démographiques des populations, comme le taux de survie et le succès reproducteur (via l’âge-ratio), paramètres clés pour statuer sur l’état de conservation des espèces. Le réseau s’intéresse également aux tendances démographiques des effectifs migrateurs et hivernants en France, et participe aux enquêtes d’évaluation des effectifs nicheurs et de leur répartition. Par ailleurs, l’analyse des prélèvements à la chasse renseigne sur la chronologie de la migration postnuptiale.

 

Espèces et habitats suivis par le réseau 

Bécassine des marais
Bécassine sourde

 

Principales pathologies affectant les espèces suivies 

Le réseau Bécassines peut être amené à travailler avec l’unité Sanitaire de la faune et le réseau SAGIR (Surveiller pour agir) sur les pathologies susceptibles de toucher les espèces.

 

Outils et protocoles utilisés pour le suivi 

Fonctionnement

Le réseau Bécassines dispose de territoires d’études dans une cinquantaine de départements, principalement côtiers (Manche-Atlantique), mais aussi à l’intérieur des terres comme dans le Massif central où les bécassines sourdes représentent une part importante des captures.

Trois actions caractérisent l’activité du réseau.
Le baguage des bécassines se déroule d’août à avril et mobilise un peu plus de 130 bagueurs, formés à la capture et à la reconnaissance des sexes et âges de ces espèces. Près de 2 000 bécassines sont ainsi baguées chaque saison, 80 % d’entre elles sont des bécassines des marais. L’analyse des reprises et contrôles de bagues permet d’estimer le taux de survie des individus et d’apporter les connaissances sur les déplacements des oiseaux.

Le suivi des prélèvements s’effectue sur 24 territoires de référence (2015) d’août à janvier et donne la possibilité de suivre la chronologie de la migration postnuptiale et la tendance démographique des effectifs migrateurs et hivernants.

L’analyse des plumages, récoltés à partir des prélèvements à la chasse, dévoile la structure d’âge de la population chassée (indicateur du succès annuel de reproduction).

 

Résultats et valorisations du réseau 

Suivi des Trajets des Bécassines des marais à partir des sites de captures

Mise à jour mensuelle

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) et le Club International des Chasseurs de Bécassines (CICB), 37 Bécassines des marais ont été équipées de balises GPS/Argos au printemps 2019. Les opérations de terrain ont eu lieu en collaboration avec les bagueurs du Réseau Bécassines ONCFS/FNC/FDC/CICB qui nous ont apporté toutes leurs connaissances et expertises sur les sites de captures. Ce projet a pour objectif d’accroître les connaissances sur l’origine géographique et les modalités de migration des Bécassines des marais séjournant en France.

 

 

 

Publications du réseau Bécassines

 

Pour toute demande documentaire complémentaire, consultez les pages du service de documentation ou contactez le service par mail

Contact 

Equipe du réseau :
Administrateur national : Damien Coreau
Responsable scientifique : Kevin Le Rest
Correspondant FNC : Jean-Pierre Arnauduc

OFFICE NATIONAL DE LA CHASSE ET DE LA FAUNE SAUVAGE
Réseau Bécassines
Réserve de Chizé
Carrefour de la Canauderie
79360 VILLIERS-EN-BOIS
Tél/fax : 05.49.09.68.80
rezobecassines@oncfs.gouv.fr