Recherche sur les ongulés

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Articles associés

 

La recherche sur les ongulés

 

 

Deux équipes se partagent à l’ONCFS la recherche sur les ongulés sauvages. L’Unité Cervidés-sanglier et l’Unité Faune de montagne.

 


81. Ll’Unité Cervidés-sanglier

 

82. Ll’Unité faune de montagne


81. L’Unité Cervidés-sanglier


811. Cervidés : dynamique et gestion des populations

 

Les travaux actuels visent à compléter la connaissance de la dynamique des espèces et à proposer des outils de gestion durable. Il s’agit de maintenir un équilibre satisfaisant, écologique et économique, entre les populations animales et leur habitat forestier ou agricole.
La mise au point des indicateurs de changement écologiques (ICE) est un des volets essentiels de cette équipe, ainsi que la mise en œuvre d’outils de suivi à des échelles opérationnelles plus vastes (Unités de gestion ou département entier).



Les cervidés

Le cerf

Le chevreuil

 

retour haut de page


812. Sanglier : démographie et gestion

 

Le sanglier s’est très fortement développé au cours des dernières décennies et sa gestion reste une des préoccupations majeure de la plupart des associations cynégétiques et des instances nationales. La recherche sur cette espèce vise à compléter les connaissances sur le fonctionnement démographique des populations et l’utilisation de l’espace afin d’élaborer des outils de gestion adaptés.

 

 

Dossier Gestion du sanglier

Faune Sauvage n°288

publié en 2010

cliquer sur la couverture pour consulter le sommaire

 

 

retour haut de page



813. Ongulés sauvages et équilibre forêt-gibier

 

L’expansion remarquable des populations de cervidés depuis 30 ans ne s’accorde pas toujours à une gestion sylvicole visant une augmentation de la productivité des forêts. La compréhension des relations entre les herbivores sauvages et leurs habitats permet de disposer des connaissances écologiques nécessaires à la gestion de l’équilibre ongulés-forêt. 



Les cervidés

Le cerf

Le chevreuil

 

retour haut de page


814. Ongulés sauvages : suivi national des populations et étude des collisions avec les véhicules

 

Le suivi de l’état de l’état des populations d’ongulés sauvages en France est une des missions prioritaires de l’ONCFS.

Le réseau ongulés sauvages ONCFS-FNC-FDC conduit des enquêtes à périodicité variable pour connaître l’évolution de la distribution spatiale de toutes les espèce d’ongulés sauvages de plaine et de montagne présentes en France (cerf, chevreuil, sanglier, chamois, isard, bouquetin, mouflon, daim et cerf sika), les tendances d’évolution des effectifs, les modalités de gestion cynégétique. Logo du réseau Ongulés sauvages

 

Lien vers la page du réseau sur la répartition des ongulés en France

 

retour haut de page



82. Le Cnera faune de montagne



821. Suivi des populations et outils de gestion

 
Le suivi patrimonial et la mise au point de nouvelles méthodes de suivi des populations par indicateurs de changements écologiques (ICE) constituent des axes de recherche principaux. Les suivis sanitaires des populations ainsi que des méthodes de gestion ou de conservation sont assurés.

 

 

Ongulés de montagne

Chamois et isard

Mouflon

Bouquetin

 

retour haut de page



822. Dynamique des populations et habitats

 

La gestion durable des populations d’ongulés sauvages nécessite une bonne connaissance des paramètres démographiques en fonction des conditions environnementales qui peuvent évoluer dans le temps (habitat, climat, prédation…). La superposition de plus en plus fréquente des espèces d’ongulés sauvages sur un même territoire ou le développement du loup en France sont des nouveaux facteurs à prendre en compte dans les études portant sur l’organisation spatiale et la dynamique des populations.



Chamois et isard

Mouflon

 

Bouquetin

 

 

 

 

retour haut de page