Actualités PPA

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Actualités PPA - Peste porcine africaine

Le réseau SAGIR surveille étroitement l’état sanitaire des sangliers en France. Un bilan régulier des collectes de cadavres et prélèvements par département est publié hebdomadairement sur le site de l’ONCFS.

Novembre 2018

Bilan des cadavres de sangliers pris en charge par le réseau SAGIR dans le cadre du renforcement de la surveillance PPA (mise à jour au 10/11/2018)

 

 

Pour agrandir le graphique - cliquer sur le lien - Ouverture dans une nouvelle fenêtre

 

 

Depuis l’annonce des cas de PPA en Belgique, on constate une forte mobilisation du réseau SAGIR pour l’acheminement de cadavres (départements en niveau de surveillance 2A ou 2B) ou la réalisation de prélèvements directement sur le terrain (Zone d’Observation Renforcée à la frontière belge).
Tous les sangliers pris en charge par le réseau doivent maintenant être systématiquement testés pour la PPA.

Du 16/09/2018 au 10/11/2018, 84 cadavres de sangliers ont ainsi été traités dont 16 dans la Zone d’Observation Renforcée (passée de 113 à 53 communes le 20/10/18) et 11 dans la ZO (Zone dObservation) (limitée à 60 communes depuis le 20/10/18)
Certains prélèvements doivent encore être acheminés et analysés, mais tous les résultats rendus à ce jour sont négatifs.

 

Octobre 2018

Bilan des cadavres de sangliers pris en charge par le réseau SAGIR dans le cadre du renforcement de la surveillance PPA (mise à jour au 26/10/2018)

 

 

 

Cliquer sur l'image pour agrandir la carte - Ouverture dans une nouvelle fenêtre

Pour agrandir le graphique - Cliquer sur l’image

 

Depuis l’annonce des cas de PPA en Belgique, on constate une forte mobilisation du réseau SAGIR pour l’acheminement de cadavres (départements en niveau de surveillance 2A ou 2B) ou la réalisation de prélèvements directement sur le terrain (Zone d’Observation Renforcée à la frontière belge).
Tous les animaux pris en charge par le réseau sont maintenant systématiquement testés pour la PPA.
Du 16/09/2018 au 26/10/2018, 73 cadavres de sangliers ont ainsi été traités dont 16 dans la Zone d’Observation Renforcée (passée de 113 à 53 communes le 20/10/18)
Certains prélèvements doivent encore être acheminés et analysés, mais tous les résultats rendus à ce jour sont négatifs.

 

 

Bilan des cadavres de sangliers pris en charge par le réseau SAGIR dans le cadre du renforcement de la surveillance PPA (mise à jour au 16/10/2018)

 

Pour agrandir l'image - Cliquer sur le lien - Ouverture dans une nouvelle fenêtre

 

Pour agrandir le graphique - Cliquer sur l’image

 

 

Depuis l’annonce des cas de PPA en Belgique, on constate une forte mobilisation du réseau SAGIR pour l’acheminement de cadavres (départements en niveau de surveillance 2A ou 2B) ou la réalisation de prélèvements directement sur le terrain (Zone d’Observation Renforcée à la frontière belge).
Tous les animaux pris en charge par le réseau sont maintenant systématiquement testés pour la PPA.
Du 16/09/2018 au 16/10/2018, 60 cadavres de sangliers ont ainsi été traités dont 15 dans la Zone d’Observation Renforcée.
Ce chiffre correspond au nombre de sangliers habituellement traités en une année par le réseau. 
Certains prélèvements doivent encore être acheminés et analysés, mais tous les résultats rendus à ce jour sont négatifs.

 

Bilan des cadavres de sangliers pris en charge par le réseau SAGIR dans le cadre du renforcement de la surveillance PPA (mise à jour au 05/10/2018)

 

Pour agrandir le graphique - cliquer sur le l'image
Pour agrandir le graphique - Cliquer sur l’image

 

Depuis l’annonce des cas de PPA en Belgique, on constate une forte mobilisation du réseau SAGIR pour l’acheminement de cadavres (départements en niveau de surveillance 2A ou 2B) ou la réalisation de prélèvements directement sur le terrain (Zone d’Observation Renforcée à la frontière belge).
Tous les animaux pris en charge par le réseau sont maintenant systématiquement testés pour la PPA.
Du 16/09/2018 au 05/10/2018, 45 cadavres de sangliers ont ainsi été traités. Ce qui constitue un chiffre exceptionnel pour une période aussi courte comparativement aux autres années.
Certains prélèvements doivent encore être acheminés et analysés, mais tous les résultats rendus à ce jour sont négatifs.

 

Septembre 2018

Bilan des cadavres de sangliers pris en charge par le réseau SAGIR dans le cadre du renforcement de la surveillance PPA (mise à jour au 28/09/2018)

 

Pour agrandir le graphique cliquer sur l'image - Ouverture dans une nouvelel fenêtre
Pour agrandir le graphique - Cliquer sur le lien

Depuis l’annonce des cas de PPA en Belgique, on constate une forte mobilisation du réseau SAGIR pour l’acheminement de cadavres (départements en niveau de surveillance 2A ou 2B) ou la réalisation de prélèvements directement sur le terrain (Zone d’Observation Renforcée à la frontière belge).
Tous les animaux pris en charge par le réseau sont maintenant systématiquement testés pour la PPA.
Du 16/09/2018 au 28/09/2018, 22 cadavres de sangliers ont été testés négativement pour la PPA.