Actualités sanitaires 2016

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Septembre-novembre 2016
Nouveau foyer de maladie de l’œdème, massif des Albères, Pyrénées-Orientales
paupière sanglier Depuis début septembre 2016, le réseau SAGIR enregistre une mortalité anormale de sangliers très agrégée dans l’espace, dans le massif des Albères. Deux communes en particulier sont concernées par la mortalité. Depuis début septembre, environ 75 sangliers ont été découverts morts ou malades. Il s’agit principalement de jeunes sangliers (entre 4-6 mois) en bon état corporel. Quelques adultes ont également été observés. Certains animaux présentaient une condition corporelle dégradée. Des signes nerveux de type convulsions, tremblements et ataxie ont été observés. Les investigations épidémiologiques, cliniques, anatomo-pathologiques, bactériologiques ont permis de conclure avec un haut degré de certitude à l’émergence d’un nouveau foyer de maladie de l’œdème. Des investigations vont être mises en œuvre pour comprendre les facteurs de risque associés à l’émergence de la maladie dans cette population.
 

 

Depuis septembre 2016
Signaux anormaux de mortalité de sangliers dans plusieurs départements
Depuis le mois de septembre, plusieurs départements signalent une mortalité/morbidité anormale de sangliers. Pour chaque foyer, les cas sont très agrégés dans le temps et l’espace et une dizaine de sangliers en moyenne ont été observés morts ou malades. Adultes et jeunes sont concernés. Certains présentent de la toux et une condition corporelle dégradée. La lésion significative observée lors de l’examen nécrospique est une pneumonie nécrotico-suppurée chronique (volumineux abcès) évoquant une atteinte bactérienne de type toxinogène. Pour l’un des foyers, le processus pathologique principal identifié est une pasteurellose. Toutefois, une infection prédisposant telle que la mycoplasmose ne peut être exclue. Les investigations sont encore en cours pour les autres foyers. Des cas similaires ont été détectés en Espagne en 2013
(pour plus d’information http://vdi.sagepub.com/content/25/6/791.full.pdf+html)

 

Eté-automne 2016
Signaux anormaux de mortalité de Cygne tuberculé dans le Finistère
cygne tuberculé Fin de l’été, début de l’automne, une mortalité groupée de cygnes a été observée sur un même plan d’eau. La mortalité observée était monospécifique malgré la présence d’autres oiseaux aquacoles sur le plan d’eau. Le processus pathologique principal identifié est une nématodiase cardiaque. Cette maladie a été décrite chez plusieurs espèces de cygnes et entrainent des mortalités le plus souvent chez les juvéniles.

 

Août-septembre 2016
Résurgence du virus Usutu
merle noir Cet été, la résurgence du virus Usutu (USUV) a été objectivée dans le département du Haut-Rhin. Depuis, de nombreux prélèvements consécutifs à des mortalités anormales de merles ont été envoyés fin septembre au laboratoire national de référence de l’ANSES par le biais du réseau SAGIR. L’USUV a été, comme en 2015, mis en évidence par RT PCR et séquençage dans le département du Rhône et a été détecté pour la première fois dans les départements de la Haute-Vienne et de la Loire. Depuis le début des migrations, d’autres mortalités groupées de merles ont été rapportées au réseau, pour lesquelles l’USUTUV n’a pas été mis en évidence. Des investigations sont en cours pour déterminer les causes de ces mortalités.
 

 

Juin 2016
Découverte sanitaire : le virus RHDV2 est présent chez le lièvre d’Europe
lièvre Au début des années 1980, deux maladies mortelles de type hémorragique sont apparues chez le lièvre et le lapin domestique et sauvage. Appelées EBHS (European Brown Hare Syndrome) chez le lièvre et VHD (Viral Haemorrhagic Disease) chez le lapin, elles sont dues à deux virus différents de la famille des Calicivirus.
Ces maladies sont surveillées et étudiées en France grâce au réseau d’épidémiosurveillance SAGIR, administré par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et la Fédération nationale des chasseurs (FNC), en partenariat notamment avec les Laboratoires Départementaux d’Analyses Vétérinaires (LDAV).

Des recherches ont été réalisées récemment par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et l’ONCFS pour comprendre l’origine de la mort de lièvres d’Europe présentant les mêmes symptômes que l’EBHS mais pour lesquelles les analyses conduites ces dernières années dans un cadre diagnostique ne permettaient pas de détecter la présence du virus de l’EBHS.

Ces recherches ont montré que, parmi les lièvres analysés en 2015 par le réseau SAGIR et présentant des symptômes évocateurs de l’EBHS, 55 étaient porteurs du virus de l’EBHS et 40 étaient porteurs du virus RHDV2. Ce virus, apparu en 2010 en France, est proche du virus d’origine de la VHD chez le lapin et est aujourd’hui responsable de 98% des épidémies de maladie hémorragique chez cette espèce.
Ces résultats montrent donc que le virus RHDV2 peut passer d’une espèce à l’autre et provoque chez le lièvre d’Europe des lésions similaires à celles provoquées par le virus de l’EBHS. Ces infections de lièvres par le virus RHDV2 ne constituent pas un phénomène isolé puisqu’en 2015, elles se sont produites dans 21 départements différents et elles représentent plus de 40% des épidémies de maladie hémorragique chez le lièvre. Toutefois, les données recueillies dans le cadre de SAGIR ne montrent pas de recrudescence de maladie hémorragique chez le lièvre en 2015. Rien n’indique donc à ce stade que le passage du RHDV2 au lièvre s’accompagne d’un accroissement de l’impact de la maladie hémorragique, connue en France depuis le début des années 1980.
Les outils de diagnostic utilisés en routine par les LDAV dans le cadre de SAGIR vont être adaptés dans les prochains mois pour améliorer la surveillance du RHDV2 chez le lièvre et suivre sa progression spatio-temporelle. 

Télécharger le communiqué de presse Découverte sanitaire : le virus RHDV2 est présent chez le lièvre d’Europe

 

 

Actualités sanitaires SAGIR 2016

Actualités sanitaires SAGIR 2014-2015

Actualités sanitaires SAGIR 2013

Actualités sanitaires SAGIR 2012 

Actualités sanitaires SAGIR 2011