La RNCFS de Belledonne

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Galerie

réserve de Belledonne

Réserve de Belledonne : Changement de statut pour ses 30 ans


Située dans l’Isère, la réserve de Belledonne a été créée en 1984 pour garantir le succès d’une opération de réintroduction de bouquetins des Alpes.
Cet espace protégé de haute montagne (1200 m à 2900 m d’altitude) est essentiellement composé de parois rocheuses, de pelouses et de landes.

De nombreuses missions ont été assignées à cette réserve. C’est à Belledonne qu’a eu lieu la pose des premiers GPS sur la faune de montagne, et le site a été retenu au niveau national pour l’acquisition de connaissances sur le bouquetin des Alpes.
Aujourd’hui, la réserve renforce son statut de protection et devient la huitième réserve nationale de chasse et de faune sauvage gérée par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage

Ce changement de statut a été réalisé en trois étapes :
1. Par le droit de chasse avec la signature, le 23 mai 2012, d’un bail de chasse gracieux entre l’ONCFS et EDF, propriétaire foncier de quelques 1325 hectares. L’ONCFS est ainsi devenu détenteur du droit de chasse sur un territoire de 2309 hectares.
2. Par l’institution d’une réserve de chasse et de faune sauvage (RCFS) à cette échelle : après un travail de concertation avec les propriétaires fonciers, l’arrêté préfectoral du 20 novembre 2013 fixe la matrice cadastrale et les limites du site.
3. Par la constitution d’une réserve nationale de chasse et de faune sauvage (RNCFS) : après avis de la Fédération nationale des chasseurs (FNC), du préfet de l’Isère et du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (CNCFS), la RNCFS de Belledonne a été érigée par un arrêté ministériel du 28 novembre 2014. L’arrêté précise les objectifs à poursuivre et la composition du futur comité directeur.

Sur le terrain, le service départemental ONCFS de l’Isère, le centre d’études et de recherche sur la Faune de montagne (CNERA FM) et la cellule technique de la délégation interrégionale Alpes-Méditerranée-Corse de l’Office assurent la réalisation des missions. La gestion de cet espace protégé requiert également l’appui de plusieurs autres services de l’ONCFS : DIR AMC, DAT, DF, etc.
 

Conservation des habitats naturels remarquables

Réserve de Belledonne

A Belledonne, la gestion patrimoniale du territoire et la mise en œuvre de programmes d’études et de recherche constituent deux axes majeurs. Pour la conservation des habitats naturels remarquables, la réserve s’est dotée d’un plan de gestion en 2010.
Ce document prévoit le recours à différents dispositifs visant à maintenir autour de 2000 m d’altitude des landes semi-ouvertes (appel à projet du MEDDE relatif à l’expérimentation d’une nouvelle offre de compensation des atteintes à la biodiversité, programme Agrifaune « Pastoralisme et tétras-lyre », couplé à un financement Leader).
L’enjeu : permettre à ces espaces de conserver à la fois leur rôle économique en offrant aux troupeaux domestiques une ressource fourragère de qualité mais également leur vocation écologique d’habitats de la faune sauvage. Cela se traduit sur le terrain par la réalisation de diagnostics, la conduite de travaux et l’adaptation des pratiques humaines afin qu’elles soient plus favorables à la faune sauvage.
 

Favoriser la compréhension du fonctionnement démographique d’une population de bouquetins

bouquetins Depuis 1986, l’ONCFS réalise un suivi intensif de la population : plus de 1000 bouquetins capturés, marqués et suivis individuellement. Ces travaux permettent d’estimer l’impact des conditions environnementales sur leur survie et leur reproduction, les deux principaux paramètres qui déterminent la taille de la population.
L’écosystème montagnard connaît actuellement de profondes modifications. A l’intérieur de la réserve, la température moyenne au printemps a augmenté de près de 2°C en 30 ans, ce qui modifie la croissance de la végétation. Avec la colonisation active par les grands prédateurs et l’arrivée de pathologies « de plaine », ces facteurs influencent le fonctionnement démographique de la population.
La poursuite de l’étude à long terme permettra de mieux comprendre la stratégie développée par le bouquetin pour faire face à ces changements radicaux.


 

Une vidéo de présentation de la réserve de Belledonne
est en ligne sur la chaîne Youtube de l’ONCFS

vidéo réserve de Belledonne

 

 

Le numéro 307 de la revue Terre sauvage
a consacré un article à la réserve de Belledone

article Terre sauvage sur réserve de Belledone

 

Lien vers la page de la Délégation régionale Auvergne Rhône-Alpes

 

Lien vers la page d’accueil des espaces protégés de l’ONCFS