Grive mauvis et Grive litorne - Effectifs hivernants

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

Turdidae

 

Evolution de l’indice d’abondance de la Grive mauvis (marron) et de la Grive litorne (bleu) à l’échelle nationale en janvier.
Evolution de l’indice d’abondance de la Grive mauvis (marron) et de la Grive litorne (bleu) à l’échelle nationale en janvier.
 

 

 

Grive mauvis, Turdus iliacus (marron) :

Les effectifs hivernaux dénombrés de cette espèce diminuent en janvier 2014.

Toutefois, ils restent faibles, en lien probable av ec les conditions climatiques en France et dans une grande partie de l’Europe, amenant les oiseaux à rester plus au nord de l’Europe.

Grive mauvis

Malgré de fortes oscillations inter-annuelles, la tendance globale, qui restait stable sur la période 2000-2011, repart vers une baisse significative (- 44,6 %) sur la période considérée (2000-2014).

 

Les régions situées au sud de la Loire enregistrent la plus forte baisse des effectifs.

 

 

Cartographie de l’abondance locale de la Grive mauvis - janvier 2014.

Cartographie de l’abondance locale de la Grive mauvis - janvier 2014.

 

Grive litorne, Turdus pilaris (bleu) :

La Grive litorne voit également son indice d’abondance légèrement diminuer en janv ier 2014.

Là encore, au-delà de fortes fluctuations inter-annuelles, se dessine une tendance globalement négative sur la période 2000-2014 (- 37,2 %).

Grive litorne

Contrairement à la période de reproduction, cette tendance repose sur un nombre conséquent de contacts et peut donc être considérée comme plus fiable.

 

Là encore, ce sont les régions situées au sud de la Loire qui enregistrent la plus forte baisse des effectifs dénombrés.

 

Cartographie de l’abondance locale de la Grive litorne - janvier 2014.

Cartographie de l’abondance locale de la Grive litorne - janvier 2014.

 

 

Fait marquant :

Baisse de l’abondance en 2014 pour ces 2 espèces.