Suivi patrimonial des galliformes de montagne et de ...

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte

 

 

Problématiques d’études et recherches de l’équipe :

Suivi patrimonial des galliformes de montagne et de leurs habitats

 

 

 

Les galliformes de montagne sont des espèces à forte valeur patrimoniale inscrites à l’annexe I de la Directive européenne sur les oiseaux. Leur statut est précaire, principalement en raison des menaces que fait peser l’évolution des activités humaines en montagne sur leurs habitats et leur survie. Les changements climatiques en cours pourraient, en outre, venir aggraver ces menaces.

Pour mettre en oeuvre des mesures de conservation et évaluer leur efficacité, les gestionnaires ont besoin de données précises et spatialisées sur les effectifs, les habitats de reproduction et d’hivernage (pour la plupart eux aussi d’intérêt européen).

C’est l’objectif poursuivi dans le cadre de l’animation et la gestion de la base de données de l’Observatoire des galliformes de montagne (OGM ; Alpes, Pyrénées, Vosges) et d’un partenariat renforcé avec le Groupe Tétras Jura.

Cinq grands thèmes d’étude structurent les travaux : aire de répartition, habitats, démographie, chasse, inventaire des causes de mortalité accidentelles auxquels s’ajoutent des actions de conservation.

Les données recueillies, notamment grâce au concours de tous les partenaires de l’OGM, visent à répondre à de nombreux besoins : localisation des zones à enjeux dans le cadre du développement des réseaux d’espaces protégés (ZPS, ENS…) ou de politiques de planification territoriale (trame verte et bleu…), études d’impact, travaux d’entretien ou d’amélioration des habitats, détermination des plans de chasse, visualisation des câbles de remontées mécaniques dangereux pour réduire les collisions, mise en réseau et en cohérence des expériences de conservation.


 

 

Chef de projet
Ariane Bernard-Laurent

Équipe

Joël Appolinaire*, Pascale Collard-Gourdon*, Robert Corti*, Thérèse Curt-Duchaussoy*, Patrick Léonard*, Yann Magnani*, Stéphane Marin*, Emmanuel Ménoni*, Brice Monier*, Marc Montadert*, Claude Novoa*, Jean Somers*, Nathalie Buffet*(OGM), Emilie Dumont-Dayot (OGM), Caroline Molins* (OGM), Blandine Milhau (OGM ; à partir de décembre 2012) (*temps partiel).

Partenaires techniques et institutionnels
Associations cynégétiques spécialisées (ANCM, CGM, PCGM), Associations naturalistes (ANA, GRIFEM, CRAVE), Conservatoires des espaces naturels (ASTERS, CEEP), Société d’Economie Alpestre de la Haute-Savoie (SEA 74), FDC (04, 05, 06, 09, 11, 26, 31, 38, 64, 65, 66, 73, 74, 83), FRC ( Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes), IMPCF, GIC (montagne des Pyrénées Atlantiques, Tétras-lyre des deux Savoies), ONF , Parc nationaux (Ecrins, Mercantour, Pyrénées, Vanoise), Parcs naturels régionaux (Bauges, Chartreuse, Queyras, Vercors, Verdon, Pyrénées Catalanes), Réserves naturelles (FRNC, Nyer, Pibeste), Syndicat intercommunal (Vuache), Commissariats à l’Aménagement et au Développement Economique, Conseils régionaux, DREAL, DDT, Groupe Tétras Jura et Groupe Tétras Vosges.

Partenaires financiers
Etat, Régions, Conseils généraux, FNC, Société civile et forestière de l’Ecureuil de Py et de Rotja

Partenaires gestionnaires
Structures socioprofessionnelles agricoles, forestières et gestionnaires de domaines skiables.

 

Points forts en 2012

  • Cartographie de la présence des quatre espèces de galliformes alpins dans les Alpes françaises à l’échelle de la maille européenne dans le cadre du projet transfrontalier Alcotra.
  • Cartographie de l’aire potentielle de présence du lagopède alpin dans les Pyrénées-Orientales.
  • Cartographie des zones de confl it potentiel entre activités de plein air et galliformes de montagne dans les Pyrénées françaises.
  • Inventaire et visualisation des clôtures dangereuses pour les galliformes de montagne dans le massif des Pyrénées dans le cadre du projet européen Gallipyr. 

Points forts en 2011

  • Publication du rapport 2000-2009 du suivi patrimonial des galliformes de montagne.
  • Finalisation du plan d’actions régional Rhône-Alpes en faveur du tétras-lyre et de ses habitats.
  • Premières estimations des effectifs de grand tétras dans les Pyrénées.
  • Mise au point d’une méthode de diagnostic des habitats d’hivernage du tétras-lyre.

 

Points forts en 2010

  • Mise en oeuvre du plan d’actions régional Rhône-Alpes en faveur du tétras-lyre et de ses habitats.
  • Achèvement de la mise en oeuvre du dispositif d’échantillonnage destiné à localiser les unités naturelles les plus riches en gélinotte en région Rhône-Alpes.
  • Mise en oeuvre d’un nouveau protocole d’estimation des effectifs de grand tétras.
  • Mise au point d’une méthode de diagnostic des habitats d’hivernage du tétras-lyre.

Points forts en 2009

  • Mise en oeuvre du plan d’action régional Rhône-Alpes en faveur du tétras lyre et de ses habitats.
  • Contribution à la définition de la stratégie nationale en faveur du grand tétras.
  • Mise à jour décennale de la répartition par commune et par unité naturelle des galliformes de montagne.
  • Mise à jour de la cartographie des « zones sensibles » pour le grand tétras dans les Pyrénées.

 

Exemples d’études et recherche

 

Inventaire et visualisation des clôtures dangereuses pour les oiseaux dans les Pyrénées

 

Modélisation et diagnostic des habitats d’hivernage du tétras-lyre

 

Stratégie d’échantillonnage pour l’évaluation du statut de la gélinotte dans les Alpes du Nord

Localisation des câbles dangereux pour les oiseaux sur les domaines skiables

Amélioration des plans d’échantillonnage pour le suivi des galliformes de montagne