Accueil > FAQ > Véhicules à moteur dans les espaces naturels > Matérialisation de l’interdiction de circuler

Matérialisation de l’interdiction de circuler

Imprimer la page Version PDF de la page Transmettre cette page Nous contacter Agrandir le texte Réduire le texte
La fermeture d’un chemin ou d’une route à la circulation publique, doit-elle être systématiquement matérialisée par un panneau d’interdiction ?

L’obligation d’apposer un panneau d’interdiction de circulation dépend de la nature de la voie.

Lorsqu’il s’agit d’une voie publique ou d’un chemin rural, sa fermeture pour des mesures de police prises par arrêté municipal doit impérativement être matérialisée par un panneau d’interdiction réglementaire.

Pour les voies privées, le propriétaire peut librement décider de fermer sa voie à la circulation des véhicules à moteur et ce, sans qu’aucune obligation d’apposer un panneau de propriété privée ne lui soit imposée. Cependant, il est vivement conseillé de matérialiser la fermeture du terrain privé par tout moyen (barrière, panneau, avertissement, pose de chaîne, etc.).

 

Voir également les questions FAQ :
Quelles sont les voies et routes autorisées pour la circulation des véhicules à moteur ?