Depuis le 1er janvier, l’Agence française pour la biodiversité et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage sont regroupés au sein du nouvel Office français de la biodiversité.


ofb.gouv.fr

Observatoire Cerf sur le massif jurassien

Imprimer la page Transmettre cette page Agrandir le texte Réduire le texte

logo Union Européenne logo Interreg logo Confédération Helvétique

Le programme Interreg IV-A Franco-Suisse 2011-2014 – Observatoire cerf sur le massif jurassien

Dans le cadre de la coopération transfrontalière européenne « INTERREG III-A », un programme franco-suisse de « Suivi de la colonisation naturelle du cerf dans le massif jurassien » a été réalisé, entre 2005 et 2008. Il s’agissait essentiellement de suivre des populations de cerfs, puis de proposer des mesures de gestion, notamment pour anticiper d’éventuels dégâts sur la forêt. Cette étape a aussi permis l’instauration d’une plateforme de collaboration franco-suisse.
Ce premier programme était basé sur l’hypothèse d’une évolution relativement lente et localisée de ces groupes d’ongulés. Les résultats obtenus ont montré une réalité différente, les noyaux de populations étant plus nombreux que prévus. Les modélisations effectuées ont démontré que de grands secteurs sont potentiellement colonisables, sur l’ensemble de la chaîne jurassienne. Le programme INTERREG Cerf III-A a donc permis d’effectuer un premier état des lieux et de jeter les bases des projets de gestion, mais ne traitait que d’une partie des zones concernées par l’espèce et de leurs spécificités.

Le programme européen INTERREG IV-A « Observatoire cerf sur le massif jurassien » offre l’opportunité d’étendre et de préciser ces travaux sur le cerf.
Ce projet permettra notamment les avancées suivantes :
Répondre de manière plus efficace aux problèmes attendus de dégâts forestiers, et selon les particularités des différentes zones jurassiennes. Minimiser les impacts sur ce secteur économique.
Renforcer la communication à propos de cette « nouvelle » espèce, qui pourrait être ressentie comme problématique par différents acteurs de ce territoire.
Proposer de meilleures solutions aux conflits entre grande faune et trafic, par l’évaluation de l’effet des principaux axes routiers.
Définition des politiques de gestion pour chaque population , et installation de structures de gestion par massif.

Liste des co-porteurs du projet en France et en Suisse

Porteur de projet France :
Fédération Départementale des Chasseurs du Jura 
Porteur de projet Suisse :
ChasseSuisse, Société suisse des chasseurs
Co-Porteurs France :
Office National des Forêts de Franche-Comté 
Office National des Forêts de Rhône-Alpes 
Centre Régional de la Propriété Forestière de Franche-Comté et de Rhône-Alpes
Fédération Départementale des Chasseurs de l’Ain
Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs 
Fédération Régionale des Chasseurs de Franche-Comté
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage :
. Délégation Interrégionale Bourgogne Franche-Comté
. Délégation Interrégionale Alpes Méditerranée-Corse
. CNERA Cervidés-Sanglier 
Co-Porteurs Suisse :
Fondation pour la conservation de la nature et du gibier
Chambre Romande des Ingénieurs Forestiers indépendants
Programme WILDMAN de l’Office Fédéral de l’Environnement, des Forêts et du Paysage.
ECOTEC Environnement SA
Conservation de la faune du Canton de Vaud
Service des Forêts, de la Protection de la Nature et du Paysage du canton de Genève
Office des Eaux et de la Protection de la Nature du Canton du Jura
Service de la Faune du canton de Neuchâtel
partenaires projet Interreg IV

Financement

Le projet côté français se monte à 575 101 €. Il est composé :
. d’une subvention européenne (FEDER) de 300 000 € (soit 52,16% du budget global) ;
. de cofinancements à hauteur de 120 750 € (soit 21%) : Commissariat du Massif du Jura, Conseil Régional de Franche-Comté, Conseil Régional de Rhône Alpes, Conseil Général de l’Ain et Conseil Général du Jura ;
. d’autofinancement de la part des partenaires (154 351 €, soit 26,84% du budget global).

Communication

Différents supports de communication sont disponibles : des plaquettes de présentation du projet, des lettres d’Information, un film, une exposition mobile, une remorque itinérante « Le cerf en ballade ». Des formations pour les professionnels et les propriétaires sont également dispensées.
Toutes les informations concernant ce programme européen INTERREG IV-A « Observatoire cerf sur le massif jurassien » sont disponibles sur le site internet : www.cerf-massif-jurassien.fr

 

Les premiers résultats de cette étude ont été présentés conjointement par la FDC39 (Jérôme Bombois) et la Cellule Technique Bourgogne Franche-Comté (Delphine Chenesseau), lors de la réunion du Réseau Ongulés Sauvages en décembre 2012.
Suite à cette intervention, un article a été intégré à la lettre n°17 du Réseau Ongulés Sauvages.
 

 

 

18/12/2011