Depuis le 1er janvier, l’Agence française pour la biodiversité et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage sont regroupés au sein du nouvel Office français de la biodiversité.


ofb.gouv.fr
Accueil > FAQ > Exercice de la chasse > Mise à mort d’un gibier mortellement blessé

Mise à mort d’un gibier mortellement blessé

Imprimer la page Transmettre cette page Agrandir le texte Réduire le texte

La mise à mort d’un gibier mortellement blessé par un chasseur éloigné est-il un acte de chasse ?



La mise à mort d’un animal mortellement blessé dont on abrège les souffrances, n’est pas un acte de chasse. En revanche, cet animal est la propriété du chasseur qui l’a mortellement blessé, qu’il s’agisse de chasse à tir, de chasse au vol avec des rapaces ou de vénerie.